Nordiques de Québec: La folie des rumeurs

Publication: Mis à jour:
NORDIQUES
AP

Dossier des Nordiques : retour sur une semaine folle en spéculations

Depuis une semaine, le moulin à rumeurs concernant l'éventuel retour d'une équipe de hockey professionnel dans la vieille capitale s'est remis à tourner de plus belle. Tout a commencé avec un «scoop» de Réjean Tremblay au 98,5 le 22 mai voulant qu'un sprint final de négociation soit enclenché entre un éventuel acheteur (Quebecor) et la LNH pour acquérir une équipe (Coyotes de Phoenix). Depuis, pas un jour sans que des rumeurs, la plupart démenties par les parties concernées, ne fassent surface. Voici une petite synthèse de cette semaine folle.

Mis sur la glace en juin dernier en l'absence d'une équipe de hockey, les travaux de mise aux normes «LNH» du Colisée Pepsi ont été relancés «pour éviter d'être pris de court», faisait savoir le maire de Québec Régis Labeaume le 30 avril dernier, en ajoutant «Nous autres on fait comme si en septembre il y avait une saison de hockey ! ». Il n'en fallait pas plus pour relancer les spéculations. Cette déclaration survenait au lendemain d'une autre, celle de Marcel Aubut (avocat conseil de la LNH), qui se disait très confiant de voir une équipe à Québec dans un bref avenir. «Une question de peu de temps !» avait-il dit, avant d'être «remis à l'ordre» par M. Labeaume.

LNH : ce n'est pas vrai

Cette information provenant du chroniqueur Réjean Tremblay (Journal de Montréal), nous apprenait qu'une équipe d'avocats et de comptables mandatés par Quebecor était en train de négocier avec la Ligue nationale de hockey (LNH) la valeur réelle de la transaction qui amènerait le déménagement des Coyotes de Phoenix, équipe aux prises avec de graves problèmes financiers, à Québec. Une information que la LNH, via son vice-président (et bras droit de Gary Bettman) Bill Daly, s'est empressée de nier. «Ce n'est pas vrai», a-t-il simplement répondu lors d'un échange de courriels avec le Journal de Québec en matinée.

La direction de Quebecor, dans un message twitter de fin d'après-midi, faisait de même. «La rumeur voulant que Quebecor négocie actuellement avec la LNH pour l'achat d'une franchise est complètement fausse». Une version anglaise a également été publiée. Plusieurs observateurs avisés n'ont pas manqué de soulever que ce n'est pas dans les habitudes de Quebecor d'infirmer des rumeurs à propos de leurs affaires.

Jeudi, questionné à ce sujet par La Presse alors qu'il agissait comme conférencier devant 250 gens d'affaires réunis par la Chambre de commerce et la Jeune Chambre de Rimouski, Pierre Karl Péladeau a suivi la ligne qui prévaut depuis plusieurs mois. «Ma réponse ne varie pas depuis plusieurs mois. Je n'ai pas l'intention de commenter ». Et c'est là, la meilleure façon d'atteindre l'objectif ultime de ramener une équipe professionnelle de hockey à Québec et de trouver un potentiel de développement encore plus grand pour développer le futur Amphithéâtre». Avant d'ajouter «Ce n'est pas nous qui imposons les règles. C'est un club de propriétaires qui détermine les règles du jeu et je n'ai pas l'intention de me positionner à ce sujet mais comme la majorité de la population du Québec, je souhaite le retour d'un club professionnel de hockey à Québec», de conclure l'un des hommes d'affaires les plus en vue du Québec et même du Canada.

Rappelons que le 19 mai 2011, à la suite d'un reportage du Globe and Mail confirmant que les Thrashers d'Atlanta allaient déménager à Winnipeg, Gary Bettman avait tout nié alors que le 31 mai 2011, la LNH confirmait le transfert de l'équipe vers le Manitoba...

Bettman s'en mêle

Le commissaire de la Ligue nationale de hockey, Gary Bettman, a entrouvert mercredi une porte tenue jusqu'à maintenant fermée à double tour en ce qui concerne les Coyotes de Phoenix. En effet, les observateurs du dossier de l'équipe de l'Arizona auront noté un léger changement dans le ton de Gary Bettman lorsque questionné par Sportsnet à savoir s'il y a des chances que les Coyotes déménagent avant la prochaine saison. «Nous espérons que non», a répondu M. Bettman, qui est habituellement plus affirmatif sur le fait que l'équipe doit rester dans le désert.

Le Colisée fin prêt pour septembre

Le quotidien Le Soleil, via sa journaliste Valérie Gaudreau, rapportait mercredi le 22 mai que le Colisée serait fin prêt pour accueillir une équipe de la NLH dès septembre. « Même si les délais seront serrés, M. Côté (président d'Expo Cité où se situent les deux amphithéâtres) assure que les changements qui touchent notamment les vestiaires, la climatisation et la réfrigération se feraient à temps pour l'automne. Et ces ajustements n'auraient rien pour compromettre la tenue d'éventuelles parties des Nordiques », dit-il. «On est blindés là-dessus».

La dernière rumeur en date?

La journée de jeudi fut fertile également. Le directeur-général, entraîneur et actionnaire des Remparts, Patrick Roy, décidait de quitter son poste pour prendre la direction de l'Avalanche du Colorado dès cet été. Une conférence de presse est prévue à ce sujet mardi prochain en compagnie des autres actionnaires. La dernière rumeur en date ? Une grande salle aurait été réservée pour une conférence de presse qui aurait lieu lundi le 27 mai dans un hôtel bien connu de Québec - Le Clarendon. Une rumeur que, bien évidemment, personne, ni à la Ville, ni même à la direction de l'hôtel, n'a voulu confirmer ... ou infirmer. Soulignons que le Maire Labeaume, au repos forcé, n'est pas au Congrès SportAccord qui a lieu en Russie en ce moment.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Souvenirs des Nordiques de Québec
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

«Ne doutez plus» - Marcel Aubut

LNH à Québec: Péladeau ne nie pas les rumeurs

LNH à Québec: Péladeau s'en tient aux règles

Tout pour nourrir la rumeur

Patrick Roy au Colorado: Claude Rousseau entre fierté et tristesse

Le Colisée de Québec sera prêt pour une franchise de la LNH

Coyotes: la LNH nie négocier avec Québecor