INTERNATIONAL - Pour la plupart des mamans, avoir un enfant est le plus beau cadeau de la vie. Pour Erica Nigrelli, une Américaine de 32 ans, c'est un miracle. Alors qu'elle était déclarée cliniquement morte, elle a donné naissance à sa fille Elayna puis est revenue à la vie.

L'histoire se déroule un beau jour de février, alors qu'Erica Nigrelli est enceinte de 36 semaines. Professeur d'anglais, elle donne un cours dans un lycée du Texas quand soudain, elle est prise de vertiges. "J'ai baissé la tête et me suis immédiatement évanouie", raconte t-elle à la NBC locale.

Son mari, lui aussi enseignant dans le même établissement, appelle les secours. Sa femme est en arrêt cardiaque. À l'aide d'un défibrillateur, les secouristes parviennent à la maintenir en vie jusqu'à l'hôpital. Une fois sur place, ils l'emmènent en salle d'opération pour une césarienne. Au moment où Erica Nigrelli donne naissance à sa fille, son coeur ne bat plus. Les médecins s'affolent: deux vies sont en jeu. Erica reviendra finalement à elle après l'accouchement.

Les médecins lui diagnostiqueront une cardiomyopathie hypertrophique, une maladie liée à une anormalité du muscle du coeur. "Neuf personnes sur dix meurent lors du premier arrêt cardiaque", explique la miraculée, qui n'en revient toujours pas. "Je me suis marié avec une battante, et maintenant j'ai une fille qui elle aussi est une battante", abonde Nathan Nigrelli, son mari.

Depuis ce jour, Erica vit avec un pacemaker. Quant à sa fille, elle a trois mois et est en parfaite santé.

Voir le reportage d'ABC consacré à cet évènement heureux (en anglais):