NOUVELLES

Italie: Ruby nie avoir dit à son ex-coloc qu'elle avait couché avec Berlusconi

24/05/2013 09:42 EDT | Actualisé 24/07/2013 05:12 EDT

MILAN - La jeune femme au coeur du scandale sexuel concernant l'ancien premier ministre italien Silvio Berlusconi a nié, vendredi, devant une cour de Milan avoir confié à son ex-colocataire qu'elle avait eu des relations sexuelles avec le politicien.

Ruby, de son vrai nom Karima el-Mahroug, a témoigné pour une deuxième journée dans le cadre du procès de trois anciens assistants du Cavaliere accusés d'avoir embauché des prostituées pour les fameuses soirées «bunga bunga» organisées par le magnat de la presse.

M. Berlusconi est lui-même l'objet d'un autre procès relativement aux accusations d'avoir eu des relations sexuelles rémunérées avec une mineure, soit Mme el-Mahroug, et d'avoir ensuite tenté d'étouffer l'affaire qui pèsent contre lui.

Questionnée par les procureurs, la jeune Marocaine a démenti les preuves recueillies auprès des témoins et dans ses propres déclarations sous serment au sujet des fêtes et des cadeaux qu'elle a reçus.

Elle a soutenu avoir menti à la police afin de se donner de l'importance.

PLUS:pc