NOUVELLES

Effondrement d'un pont : le chauffeur du camion, un Canadien, a été horrifié

24/05/2013 09:15 EDT | Actualisé 24/07/2013 05:12 EDT

MOUNT VERNON, États-Unis - Le camionneur transportait une cargaison d'équipement de forage lorsque la cargaison en question a heurté la structure d'acier d'un pont sur l'autoroute Interstate 5. L'homme, un Canadien, a jeté un coup d'oeil dans son rétroviseur et a constaté, horrifié, l'effondrement d'une travée derrière lui. Deux véhicules ont ainsi chuté dans les eaux glacées du fleuve Skagit.

Étonnamment, personne n'a péri. Les trois personnes qui sont tombées dans l'eau s'en sont tirées avec des blessures mineures.

Des responsables tentent de déterminer si la spectaculaire chute d'un pont intégré à l'une des plus importantes routes de l'Ouest américain était un coup de malchance, ou le signe d'un problème plus important avec des milliers de ponts à travers les États-Unis.

Les autorités ont tout d'abord cherché à ériger un pont temporaire, bien que la solution ne sera pas implantée à temps pour les dizaines de milliers de vacanciers du Jour du souvenir aux États-Unis, qui voyageront entre le Canada et le Seattle.

«Vous ne pouvez surestimer l'importance de ce corridor [routier] pour l'État de Washington», a déclaré le gouverneur Jay Inslee. La circulation automobile sur l'I-5 et les routes environnantes s'étendait sur de nombreux kilomètres, une situation qui, selon le gouverneur, se poursuivra indéfiniment.

Des responsables cherchaient un pont préfabriqué temporaire pour remplacer la section du pont qui s'est écroulée, a dit M. Inslee vendredi. S'ils en trouvent un, celui-ci pourrait être installé dans quelques semaines. Dans le cas contraire, plusieurs mois pourraient s'écouler avant qu'une nouvelle section du pont ne soit construite, a précisé le gouverneur.

Le spectaculaire effondrement est survenu vers 19h, jeudi, à l'extrémité nord du pont à quatre voies situé près de Mount Vernon, à environ 100 kilomètres au nord de Seattle, et une soixantaine de kilomètres au sud de la frontière canadienne.

«Il a regardé dans son rétroviseur et elle (la travée) a tout simplement disparu de son champ de vision», a raconté Cynthia Scott, l'épouse du chauffeur, William Scott, de son domicile de Spruce Grove, en Alberta.

«Je lui ai parlé quelques secondes après que ce soit arrivé. Il était horrifié.»

Le conducteur âgé de 41 ans est demeuré sur les lieux de l'accident pour aider les autorités. L'employé de Mullen Trucking, une entreprise de l'Alberta, a volontairement fourni un échantillon sanguin et n'a pas été arrêté.

Le chef de patrouille John Batiste a expliqué que l'écroulement partiel du pont avait été causé par un camion aux dimensions trop imposantes pour la structure. L'espace séparant la voie de la poutre est légèrement inférieur à 4,5 mètres.

Il n'est pas rare que des camions frappent des structures de ponts dans l'État de Washington; le département des Transports en a recensé 21 l'an dernier, 24 en 2011 et 14 en 2010.

Aucun panneau n'indique la hauteur maximale permise à l'approche du pont du fleuve Skagit. La secrétaire aux Transports de l'État, Lynn Peterson, a indiqué qu'en vertu des normes fédérales et de l'État, l'espace sous la structure de l'ouvrage est suffisamment important pour ne pas devoir apposer de panneau de signalisation.

M. Inslee a fait savoir qu'il en coûterait 15 millions $ US pour réparer le pont. Le gouvernement fédéral a déjà promis 1 million $ US en fonds d'urgence.

Une moyenne de 71 000 véhicules empruntent le pont à tous les jours; l'effondrement aura donc un impact important sur les échanges commerciaux et le tourisme.

Une base de données de la Federal Highway Administration avait classé le pont comme «fonctionnel, mais obsolète».

PLUS:pc