NOUVELLES

Dépression et pensées suicidaires chez de nombreux jeunes en Atlantique

24/05/2013 07:05 EDT | Actualisé 24/07/2013 05:12 EDT

L'état de santé mentale des adolescents crée de l'inquiétude à la suite de la publication d'un rapport sur la consommation de drogues et les comportements sexuels chez les 13 à 18 ans.

Il s'agit du rapport quinquennal de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de Terre-Neuve-et-Labrador, qui a été publié jeudi.

La conclusion la plus inquiétante, selon des spécialistes, est le nombre d'adolescents ayant eu des pensées suicidaires : presque un jeune sur cinq en Nouvelle-Écosse. Environ 8 % des jeunes sondés ont même essayé de passer à l'acte.

« Les obstacles, c'est bien sûr la télévision, les jeux vidéo. Les contacts indirects deviennent de plus en plus forts et les contacts directs deviennent de moins en moins fréquents », affirme le pédopsychologue Charles Emmrys.

Les parents doivent donc ouvrir le dialogue davantage avec leurs jeunes lorsque ces derniers semblent en détresse, rappelle Alain Johnson, directeur des services cliniques pour Jeunesse J'écoute.

M. Johnson invite d'ailleurs les jeunes en difficulté à ne pas hésiter à chercher de l'aide.

Drogues et alcool

Par ailleurs, la consommation de cannabis, d'alcool et de médicaments sur ordonnance est en hausse chez les adolescents, d'après le rapport quinquennal, et cette consommation commence de plus en plus tôt.

Quant à la consommation de boissons énergisantes, évaluée pour la première fois, le rapport indique que plus de 55 % des jeunes au Nouveau-Brunswick et près de 65 % de ceux en Nouvelle-Écosse en ont déjà bu.

PLUS:rc