Diane Tell se met à découvert pour son nouvel album «Une» (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:

Hier soir à L’Astral, Diane Tell a pris seule la guitare à la main pour présenter aux médias un florilège de chansons issues de son dernier album Une. Des morceaux interprétés en acoustique dans une atmosphère confidentielle où les succès de la chanteuse se confondent avec d’anciens rythmes jazzy et des reprises intimes. Entrevue.

Diane Tell le dit sans far, avec cet opus, elle se met à découvert. «Je propose au public les chansons telles qu’elles sont lorsqu’on les compose, explique-t-elle. Je n’écris pas mes chansons en équipe ou avec un orchestre. Quand c’est avec un collaborateur par exemple Serge Fortin, la première chose qu’il entend, c’est ma voix avec la guitare. Je chante les chansons comme elles naissent. Cet aspect originel devient forcément intemporel».

C’est d’ailleurs avec le même Serge Fortin, son acolyte depuis trois ans, qu’elle a décidé d’intituler l’album Une, comme une invitation en solo dans son univers musical éclectique. «On a décidé de donner le nom au disque avant d’écrire la chanson originale. Le titre Une pour signifier la présence de la voix d’une seule femme et le son d’une seule guitare. Serge et moi, on travaille bien ensemble. Je suis assez contente de notre collaboration. Et puis, il faut le dire : j’aime sa façon d’écrire des chansons pour les femmes», lance-t-elle avec le sourire.

Le disque a aussi été fait pour permettre aux gens qui viennent voir ses spectacles de retrouver l’ambiance qu’ils ont ressentie sur scène. «J’avais envie d’offrir au public des souvenirs. Et puis, c’est l’fun de revisiter certaines chansons. Il y en a par exemple qui n’ont pas beaucoup changé comme Gilberto qui avait été construite autour d’une guitare en corde de nylon, le même genre d’instrument que j’utilise ce soir. Au départ, les chansons ont toutes été créées à l’instrumental. Aujourd’hui, on les reprend avec leurs textes et on leur redonne la parole. C’est ce qui est chouette», dit-elle.

L’album contient Si j’étais un homme, un autre grand classique du répertoire de la chanteuse «Quand tu fais un album comme celui-ci, c’est à dire avec guitare et voix, tu choisis tes chansons préférées et celles que ton public préfère aussi. Je ne me serais jamais permis de ne pas mettre ces morceaux-là», dit-elle.

Françoise Hardy, Charles Aznavour et Boris Vian

On peut également découvrir les reprises que la chanteuse québécoise affectionne particulièrement et qui ont accompagné sa longue carrière en France. «J’aime beaucoup la chanson Faire à nouveau connaissance de Françoise Hardy. Mais à l’époque où je la chantais, j’avais un petit peu de misère avec ses arrangements années 80 composés de batteries et sonorités électroniques. Du coup, si on enlève tout cela, alors le texte et la mélodie reprennent naturellement leur place», précise-t-elle.

Diane Tell a tenu à reprendre Qui une superbe chanson peu connue d’Aznavour. Les adaptations en français de Boris Vian des grands standards de jazz sont présentes sur le disque avec entre autres Toi qui a pris mon cœur. «Je porte un grand amour pour le Jazz. Cette magnifique musique qui est à la base de la comédie musicale représente tout ce que j’aime. Dans l’album, j’interprète la chanson J’suis mordue qui a justement été écrite dans les années 40 pour une comédie musicale. Un spectacle qui n’a pas fait long feu à cause du racisme», rappelle-t-elle.

La chanteuse est fière de cet album qui lui rappelle un peu ses débuts à elle. «Je chante depuis que je suis toute petite. J’ai commencé à chanter toutes seule, sans musicien. Je l’ai toujours fait. Et je continuerais ainsi avec une guitare tant que mes doigts me le permettront», conclut-elle.

L’album Une de Diane Tell sera vendu dès le 21 mai prochain en exclusivité chez Renaud-Bray.

Diane Tell – Une

1 – Une
2 – Qui
3 – Gilberto
4 – J’suis mordue
5 – De l’amour et des vagues
6 – Souvent longtemps énormément
7 – Boule de moi
8 – L’astre qui me veille
9 – Faire à nouveau connaissance
10 – Si j’étais un homme
11 – J’en ai marre de l’amour
12 – Toi qui as pris mon cœur

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Diane Tell présente son album «Une»
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Diane Tell - Wikipedia, the free encyclopedia

Diane Tell - Une on Vimeo

Diane Tell: ne faire qu'une avec sa guitare