NOUVELLES

Les créanciers de Mobilicity approuvent la vente de l'entreprise à Telus

23/05/2013 01:52 EDT | Actualisé 23/07/2013 05:12 EDT

TORONTO - Les créanciers du petit fournisseur de services sans fil Mobilicity ont approuvé un plan prévoyant la vente de l'entreprise à Telus (TSX:T) pour une somme de 380 millions $, éliminant ainsi l'un des nombreux obstacles à franchir avant la conclusion d'une transaction.

Si l'acquisition est approuvée, les 250 000 abonnés au service de téléphonie sans fil de Mobilicity ne feront face à aucune interruption tandis que les 150 employés de l'entreprise demeureront au travail, a affirmé jeudi le président et directeur de l'exploitation du fournisseur, Stewart Lyons, par voie de communiqué.

M. Lyons a estimé que l'approbation des créanciers constituait une étape importante de moins à franchir avant l'autorisation finale de la vente.

Une audience est prévue en cour, mardi, afin d'approuver le plan. L'acquisition de Mobilicity par Telus devra également recevoir le feu vert des autorités de réglementation.

Le ministre fédéral de l'Industrie, Christian Paradis, a affirmé qu'il prendrait le temps nécessaire pour examiner soigneusement la proposition.

En vertu des règles actuellement en vigueur, la licence d'utilisation du spectre de Mobilicity ne peut être vendue à un fournisseur établi avant 2014. Néanmoins, Telus a demandé que l'entente soit approuvée en raison de la difficile situation financière dans laquelle se trouve Mobilicity.

Mobilicity fait partie de la vague de petits fournisseurs de services sans fil venus faire concurrence à Telus, Rogers (TSX:RCI.B) et Bell (TSX:BCE), à la suite de la dernière attribution du spectre sans fil.

La firme n'exige pas de ses clients la signature de contrats à long terme.

PLUS:pc