NOUVELLES

Le but en prolongation de Kreider permet aux Rangers d'éviter l'élimination

23/05/2013 10:14 EDT | Actualisé 23/07/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Chris Kreider a fait dévier une passe de Rick Nash après sept minutes et trois secondes de jeu en prolongation pour permettre aux Rangers de New York d'éviter l'élimination grâce à une victoire de 4-3 aux dépens des Bruins de Boston.

Les Rangers ont comblé des déficit de 2-0 et 3-2 dans cette quatrième rencontre, mais tirent toujours de l'arrière 3-1 dans la série. Ils devront répéter le même scénario samedi, à Boston, s'ils espèrent être de retour au Madison Square Garden pour une éventuelle sixième partie.

Les Rangers, qui ont été dominés 40-32 au chapitre des lancers, ont remporté une mise en jeu dans leur territoire avant que Kreider ne transporte la rondelle, qu'il a remise à Nash avant d'entrer en zone des Bruins. Ce dernier s'est arrêté juste avant le cercle droit et a envoyé une passe vive vers l'enclave, d'où Kreider a redirigé la rondelle derrière Tuukka Rask, auteur de 29 arrêts, pour son premier but des séries.

Kreider, qui a donné se spremiers coups de patins dans la LNH en séries l'an derneir, a six buts en seulement 25 matchs en séries en carrière.

«J'ai été assez chanceux de jouer avec Rick, a dit le patineur de 22 ans. J'essayais juste de me diriger vers le filet avec autorité. Il est tellement talentueux. Il a été capable de trouver la lame de mon bâton et j'ai juste tenter de mettre la rondelle dans le filet.»

Derek Stepan et Brian Boyle ont marqué les deuxième et troisième buts des Rangers en troisième. Carl Hagelin a inscrit l'autre, en deuxième. Henrik Lundqvist a effectué 37 arrêts.

L'entraîneur-chef des Rangers, John Tortorella, a pris des décisions audacieuses avant ce quatrième match, confinant à la passerelle le centre étoile Brad Richards, qui n'a qu'un but au cours des présentes séries, et l'attaquant Arron Asham pour les remplacer par Kris Newbury et Michael Haley, des joueurs rarement utilisés.

Le vétéran Roman Hamrlik a aussi disputé son premier match des présentes séries. Il a remplacé Anton Stralman, blessé au cours du match no 3.

«C'est un groupe qui n'abandonne pas, a ajouté Kreider. L'ambiance était positive dans le vestiaire. On est très contents que la série se poursuive.»

Les Bruins ont pris les devants en deuxième grâce aux buts de Nathan Horton et Torey Krug. Le premier but des séries de Tyler Seguin a redonné une avance de 3-2 aux Bruins en troisième.

Stepan a ramené les deux clubs à la case départ après seulement 1:15 de jeu en troisième, après que les Rangers aient envoyé la rondelle loin en territoire des Bruins. Rask est sorti de son filet pour ralentir le disque pour le défenseur Zdeno Chara, mais Stepan a provoqué un revirement quand il a surpris le capitaine des Bruins.

Il a ensuite récupéré la rondelle, avant de revenir devant le filet et la glisser entre Rask et le poteau gauche pour son quatrième des séries.

«Nous avons commis certaines erreurs (jeudi), des erreurs que nous ne faisions pas, des erreurs que nous ne pouvons pas nous permettre de commettre, et ils en ont profité, a dit Chara. Ils nous les ont fait payer.

«Vous allez connaître ce genre de soirées. Ils ont joué pour gagner et nous n'avons pas été en mesure d'offrir le même niveau d'intensité qu'eux pendant tout le match.»

Mais les Bruins ont profité d'un jeu de puissance pour s'établir en zone des Rangers et reprendre les devants deux secondes seulement après que la pénalité à Ryan McDonagh pour obstruction envers le gardien n'ait pris fin. Seguin a pu récupérer son propre retour et déjouer Lundqvist à 8:06.

Les Rangers n'ont cependant pas abandonner et sont parvenus à marquer un premier but avec l'avantage d'un joueur dans cette série, seulement leur troisième en 41 occasions.

Boyle a accepté une passe de Stepan dans l'enclave et a déjoué Rask d'un tir frappé exactement à mi-chemin de la période. Les Bruins s'étaient aussi servi de leur jeu de puissance pour prendre le contrôle du match en deuxième, marquant deux buts en 3:02 pour se forger une avance de 2-0.

Horton a d'abord ouvert la marque quand sa passe dans l'enclave a touché le défenseur Michael Del Zotto avant de revenir vers lui. Horton a alors opté pour un tir qui a touché la jambe de Lundqvist avant d'entrer dans le filet à 4:39.

Pendant une pénalité à Del Zotto un peu moins de 90 secondes après le but de Horton, Krug a fait payer les Rangers d'un solide tir frappé qui a trompé Lundqvist à 7:41. Il s'agit d'un troisième but en quatre matchs en séries pour le défenseur recrue des Bruins.

Les Rangers ont ensuite joué de chance pour réduire cet écart de moitié. Alors que les Rangers s'amenaient en zone adverse, Rask a trébuché pendant un déplacement. Au même moment, Hagelin a dirigé un faible tir du revers vers son filet, mais Rask n'a pas été en mesure de récupérer à temps pour bloquer le tir.

Ce but a redonné vie aux Rangers — ainsi qu'aux spectateurs — et ils ont élevé leur niveau d'intensité. Les Blue Shirts ont mis beaucoup de pression sur Rask et ont pu créer l'égalité au retour de la deuxième pause.

PLUS:pc