NOUVELLES

La frasque de Rask

23/05/2013 10:13 EDT | Actualisé 23/07/2013 05:12 EDT

Les Bruins tenaient leurs adversaires dans les câbles. Avec une avance de deux buts à quelques minutes de la finale de l'Est, tout a basculé.

Une chute improbable du gardien Tuukka Rask a ouvert la porte à une remontée spectaculaire des Rangers. Chris Kreider a tranché après sept minutes de jeu en prolongation en faveur des Blue Shirts qui ont signé une victoire importante de 4-3, jeudi à New York.

Les Bruins mènent toujours la série 3-1. Le cinquième match aura lieu samedi à Boston.

Toujours vivants

Après une première période à la feuille de pointage immaculée, les Bruins ont assommé leur adversaire avec deux buts rapides au retour de l'entracte.

Nathan Horton et la recrue Torey Krug trois minutes plus tard ont fait payer cher l'indiscipline des hommes en bleu. Leurs deux buts en avantage numérique ont plongé la foule dans un profond mutisme.

C'est à ce moment que Rask a ravivé les espoirs des Rangers.

Le gardien des Bruins a perdu l'équilibre devant un très faible tir du revers de Carl Hagelin. Le but a réduit l'écart de moitié et ranimé la foule.

À peine 75 secondes plus tard, Derek Stepan a créé l'égalité 2-2.

Tyler Seguin croyait bien avoir cloué le cercueil des Rangers en redonnant aux Bruins une avance d'un but. Mais les Rangers, résilients, ont forcé la tenue d'une période de prolongation. Brian Boyle en avantage numérique a fait 3-3 à dix minutes du dernier coup de sifflet.

Kreider a chassé les Bruins en redirigeant avec succès la passe de Rick Nash pour inscrire son premier but depuis le début des séries éliminatoires.

PLUS:rc