NOUVELLES

La candidature d'Anthony Weiner accueillie fraîchement à New York

23/05/2013 10:47 EDT | Actualisé 23/07/2013 05:12 EDT
Getty Images
NEW YORK, NY - MAY 23: Anthony Weiner greets a man while courting voters outside a Harlem subway station a day after announcing he will enter the New York mayoral race on May 23, 2013 in New York City. Weiner is joining the Democratic race to succeed three-term Mayor Michael Bloomberg after he was forced to resign from Congress in 2011 following the revelation of sexually explicit online behavior. (Photo by Mario Tama/Getty Images)

La candidature à la mairie de New York d'Anthony Weiner, l'ancien élu rendu célèbre par ses tweets sexuels, a été accueillie fraîchement par les New-Yorkais, dont la moitié pensent qu'il n'aurait pas dû se lancer dans la course.

Avant même son annonce officielle mercredi, 49% des New-Yorkais estimaient qu'il devrait s'abstenir, selon un sondage Quinnipiac publié mercredi soir. Quelque 38% étaient à l'inverse favorables à cette candidature, accueillie par d'innombrables blagues douteuses sur Twitter.

Anthony Weiner, qui a annoncé sa candidature par vidéo sans sortir de chez lui, a commencé jeudi matin sa campagne sur le terrain, en se rendant à Harlem pour y rencontrer les électeurs à la sortie du métro.

Lors d'une première conférence de presse, l'ancien élu démocrate de la Chambre des représentants, qui avait dû démissionner en 2011, s'est présenté comme un homme qui "règle les problèmes des gens", en mettant l'accent sur son souci pour les classes moyennes.

Sa candidature a bouleversé la donne chez les démocrates.

Jusqu'à présent, Christine Quinn, la présidente du conseil municipal, semblait la mieux placée pour succéder en janvier 2014 à Michael Bloomberg, qui dirige la ville depuis 11 ans.

Elle est à 25% des intentions de vote pour la primaire démocrate de septembre. M. Weiner est à 15%, devant William Thompson, ancien contrôleur financier de New York, et Bill de Blasio, médiateur public de la ville, tous les deux à 10%, selon Quinnipiac.

Le candidat démocrate quel qu'il soit l'emporterait facilement face au républicain le mieux placé, selon le même sondage.

Les élections primaires sont prévues le 10 septembre, et l'élection du maire le 5 novembre.

INOLTRE SU HUFFPOST

2013 NYC Mayoral Candidates