Place au cinéma! ...

Rapides et dangereux 6 (Fast & Furious), Lendemain de veille 3 (The Hangover Part III), Être chinois au Québec - Un Road Movie, Épique, Pour le meilleur et pour le pire... Voici les résumés et critiques des nouveaux films dans les salles du Québec cette semaine.

Loading Slideshow...
  • RAPIDES ET DANGEREUX 6 (Fast & Furious 6) (5)

    <strong>États-Unis. 2013. 128 min.</strong> Thriller de Justin Lin avec Dwayne Johnson, Vin Diesel, Paul Walker, Luke Evans, Gina Carano, Michelle Rodriguez. Depuis leurs frasques spectaculaires à Rio, Dom, autrefois un redoutable criminel, et Brian, un ex-policier, mènent une vie paisible aux Iles Canaries. Leur quiétude est toutefois perturbée par l'arrivée de Hobbs, agent fédéral qui les avait autrefois pourchassés. Celui-ci leur propose de l'aider à coffrer une bande de dangereux mercenaires, des fous du volant dirigés par l'impitoyable Shaw. En échange, l'agent leur offre non seulement le pardon pour leurs méfaits à Rio, mais l'occasion de sauver Letty, la compagne de Dom que tous croyaient morte. Devenue amnésique, cette dernière participe activement aux complots de Shaw. Après avoir rameuté leurs anciens compagnons, Dom et Brian prennent d'assaut les rues de Londres pour neutraliser les dangereux brigands, qui se préparent à frapper un grand coup. Cette nouvelle variation sur le même thème ne trahit en rien les attentes des admirateurs, d'autant que Justin Lin, maître d'oeuvre des quatre précédents épisodes, a une fois de plus les mains sur le volant. Invraisemblances et cascades spectaculaires s'assemblent dans un style robuste mais sans imagination, exigeant des interprètes un jeu strictement athlétique.

  • LENDEMAIN DE VEILLE 3 (The Hangover Part III) (5)

    <strong>États-Unis. 2013. 100 min.</strong> Comédie de Todd Phillips avec Zach Galifianakis, Bradley Cooper, Ken Jeong, Ed Helms, John Goodman, Justin Bartha, Melissa McCarthy, Heather Graham, Jeffrey Tambor. Alan ayant commis une énième bourde, son beau-frère Doug et leurs amis Phil et Stu le convainquent d'aller suivre une thérapie psychiatrique en Arizona, en offrant de le conduire là-bas. Mais peu après avoir quitté Los Angeles, le quatuor est brutalement attaqué par les hommes du gangster Marshall. Celui-ci prend en otage Doug et exige pour sa libération que Phil, Stu et Alan lui ramènent dans trois jours une de leurs connaissances: Leslie Chow, psychopathe chinois qui lui a volé un camion rempli de lingots d'or. Le trio le repère au Mexique, où le maladroit Alan, invité à aller seul à sa rencontre, débarque en compagnie de ses amis. Faisant mine de collaborer avec eux, Chow les manipule, les piège, puis s'enfuit à Las Vegas. Au grand désespoir de Stu, qui s'était promis de ne plus jamais remettre les pieds dans la capitale du jeu depuis l'enterrement de vie de garçon désastreux de Doug, quatre ans plus tôt. La populaire trilogie de Todd Phillips s'achève avec cette intrigue plus linéaire et moins ambitieuse que les deux précédentes, où l'action occupe une place prépondérante, au détriment de l'humour. D'où des poursuites spectaculaires et musclées mais bien peu de gags mémorables. Ken Jeong, en psychopathe surexcité, vole la vedette à ses partenaires, néanmoins solides.

  • ÊTRE CHINOIS AU QUEBEC - UN ROAD MOVIE

    <strong>Canada. 2012. 69 min.</strong> Documentaire de William Ging Wee Dere, Malcolm Guy. Regard sur les aspirations des jeunes Chinois vivant au Québec, à travers des entrevues menées partout à travers la province.

  • ÉPIQUE (Epic) (4)

    <strong>États-Unis. 2013. 104 min.</strong> Film d'animation de Chris Wedge. À la mort de sa mère, MK emménage chez son père, un biologiste excentrique qui cherche à prouver l'existence d'un monde d'individus microscopiques dans la forêt voisine. Déçue par ce rêveur incorrigible qui ne l'aide guère à faire son deuil, l'adolescente s'apprête à le quitter, lorsque le chien à trois pattes de la maison l'entraîne dans les bois, où elle tombe sur la minuscule reine des hommes-feuilles. Cette souveraine, qui détient le pouvoir de donner vie à tous les végétaux, a juste le temps de confier à MK une mystérieuse fleur en bouton, avant de succomber à ses blessures. La jeune fille aussitôt miniaturisée apprend de Ronin, chef de la garde royale, que le vil Mandrake cherche à neutraliser le bourgeon magique afin de transformer la Terre en un monde ténébreux et stérile. Pour l'en empêcher, MK obtient l'aide des gardiens officiels de la fleur enchantée, un escargot et une limace, ainsi que celle d'un jeune protégé fantasque du valeureux Ronin. Abstraction faite de son intrigue aux airs de déjà-vu (pensons à AVATAR, ARTHUR ET LES MINIMOYS ou FERNGULLY - THE LAST RAINFOREST) et de son humour peu inspiré, ce film d'animation de Chris Wedge (ICE AGE, ROBOTS) constitue un divertissement familial de bonne tenue, visuellement magnifique et techniquement supérieur.

  • POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE (Den Skaldede Frisor) (4)

    <strong>Danemark. 2012. 116 min.</strong> Comédie sentimentale de Susanne Bier avec Pierce Brosnan, Trine Dyrholm, Molly Blixt Egelind, Sebastian Jessen, Paprika Steen, Kim Bodnia. Ida vient à peine de terminer ses traitements de chimiothérapie qu'elle découvre l'infidélité de son époux Leif. Parce que le mariage de leur aînée Astrid doit avoir lieu une semaine plus tard en Italie, la coiffeuse danoise prend le parti de fermer les yeux et de sauver les apparences. Mais dès l'aéroport, sa rencontre brutale avec le père du marié, Philip, un riche importateur anglais de fruits et légumes jamais remis de la mort de son épouse, bouscule son équilibre déjà précaire. Puis, à destination, le débarquement de Leif accompagné de sa jeune maîtresse force Ida à reconnaître que son mariage est fini. Tandis qu'une amitié inattendue se tisse entre elle et Philip, soudain ému par la résilience de celle qui a subi une mastectomie partielle, Astrid éprouve de son côté ses premiers doutes au sujet de son fiancé, qui repousse étrangement ses avances. La veille du mariage, dans la villa de Philip ceinturée d'une plantation de citronniers, les masques commencent à tomber. Conjuguant un sujet grave à une envie d'évasion, la Danoise Susanne Bier (FRÈRES, UN MONDE MEILLEUR) signe une comédie ensoleillée, au charme discret, sur les thèmes du mensonge et de l'hypocrisie. Le scénario grince parfois à force de chercher le ton juste, mais la caméra légère, ainsi que le jeu nuancé de Trine Dyrholm (UNE LIAISON ROYALE) ajustent le tir.

  • UN NUAGE DANS UN VERRE D'EAU

    <strong>France. 2010. 92 min.</strong> Comédie dramatique de Srinath C. Samarasinghe avec Tewfik Jallab, Anamaria Marinca, Gamil Ratib, Antoni Hadzi Janev, Jean-Michel Correia, Guillaume Verdier. Un Égyptien vivant seul à Paris disparaît mystérieusement. Son petit-fils, qui tournait un documentaire sur lui, part à sa recherche, en compagnie d'une prostituée roumaine, voisine et seule amie du vieil homme.

  • RÉALITÉ (Reality) (3)

    <strong>Italie. 2012. 115 min.</strong> Comédie satirique de Matteo Garrone avec Aniello Arena, Loredana Simioli, Nando Paone, Graziella Marina, Nello Iorio, Nunzia Schiano. Cédant à la pression de ses enfants, Luciano, marchand de poisson napolitain, auditionne pour participer à l'émission de téléréalité "Big Brother", qui connaît un succès phénoménal en Italie. La candidature de ce clown naturel plaît aux producteurs, qui l'invitent à Rome pour une deuxième audition, laquelle se déroule encore mieux que la première. Luciano retourne à Naples, où la confirmation de son embauche se fait attendre. Son épouse a beau tenter de lui faire comprendre que rien n'est confirmé, il s'y voit déjà, et tout le voisinage aussi. Convaincu que la télévision espionne ses faits et gestes afin d'analyser son caractère, le marchand se fait un devoir de modifier son apparence, et va jusqu'à vendre son étal afin de meubler sa maison au goût du jour. Lorsque la diffusion de "Big Brother" s'amorce à la télé, Luciano a déjà commencé à perdre contact avec la réalité. Épaulé par une distribution criante de vérité, le réalisateur de GOMORRA formule ici une critique engageante et nuancée sur Dieu, la consommation et la célébrité dans l'Italie de Berlusconi. Devant la caméra d'une grâce incroyable, la ville de Naples, avec ses rues étroites et ses escaliers couverts, rappelle en outre les belles heures du néoréalisme.

  • LOTUS EATERS (5)

    <strong>Grande-Bretagne. 2013. 78 min.</strong> Drame de moeurs de Alexandra McGuinness avec Antonia Campbell-Hughes, Johnny Flynn, Benn Northover, Cynthia Fortune Ryan, Alex Wyndham, Amber Anderson, Daisy Lewis, Liam Browne, Gina Bramhill. Alice, ex-mannequin londonienne qui cherche à percer comme actrice, fait de fréquentes virées avec ses riches amies et leurs copains. Depuis sa rupture avec Charlie, héroïnomane au charme vénéneux, la jeune femme flirte avec Marlon puis Felix, aux prises avec une compagne capricieuse dont il veut se défaire. L'attirance entre Alice et Felix déplaît à Orna, une divorcée fortunée un peu plus âgée qui, par désoeuvrement, s'amuse à manipuler tous ceux qui l'entourent, avec des résultats parfois dramatiques. Au-delà de ses images en noir et blanc séduisantes et envoûtantes inspirées de la Nouvelle Vague, il n'y a rien de bien transcendant dans ce premier film d'Alexandra McGuinness, la fille du gérant du groupe U2: les motivations des personnages sont nébuleuses, les situations dramatiques, fabriquées, et le jeu des acteurs, inégal.

Voyez quelques bande-annonces: