NOUVELLES

Bangladesh: la qualité des matériaux a contribué à l'effondrement du Rana Plaza

23/05/2013 06:41 EDT | Actualisé 23/07/2013 05:12 EDT

DACCA, Bangladesh - Les enquêteurs du gouvernement bangladais ont annoncé, jeudi, que des matériaux de construction de mauvaise qualité et de nombreuses violations du code du bâtiment avaient joué un rôle important dans l'effondrement d'un édifice abritant plusieurs manufactures de vêtements en banlieue de Dacca le mois dernier.

Le président du comité d'enquête, Khandker Mainuddin Ahmed, a déclaré à l'Associated Press qu'une série d'irrégularités s'étaient produites durant la construction du Rana Plaza, dont l'écroulement a coûté la vie à plus de 1100 travailleurs et figure parmi les pires catastrophes à avoir frappé le secteur industriel.

M. Ahmed a affirmé que le bâtiment avait été construit avec des tiges de fer et du ciment de très mauvaise qualité.

Le rapport indique que le propriétaire a obtenu la permission de bâtir une structure de six étages mais a décidé d'ajouter deux étages illégalement. Les premiers renseignements fournis par les autorités faisaient plutôt état d'un permis pour construire un édifice de cinq étages et de l'ajout de trois étages illégaux.

Le document, qui a été soumis mercredi au gouvernement du Bangladesh, recommande également des peines d'emprisonnement à vie pour les personnes qui seront reconnues coupables d'avoir enfreint le code du bâtiment dans cette affaire.

PLUS:pc