NOUVELLES

Visconti en solitaire

22/05/2013 12:24 EDT | Actualisé 22/07/2013 05:12 EDT

Pour une troisième étape de suite, l'équipe Movistar a imposé sa loi au Tour d'Italie mercredi.

Déjà victorieux dimanche à la stèle de Marco Pantani, dans le col du Galibier, l'Italien Giovanni Visconti a de nouveau renoué avec le succès en enlevant les honneurs de la 17e étape.

Visconti s'est dégagé dans l'ascension du Crosara, un col de catégorie 4, à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée pour foncer en solitaire vers Vincenza.

Le coureur de la Movistar a parcouru les 214 km, au départ de Caravaggio, en 5 h 15 min 34 s. Le Sicilien a précédé de 19 secondes le peloton qui comptait dans ses rangs le maillot rose Vincenzo Nibali (Astana) et ses principaux rivaux.

Le Lituanien Ramunas Navardauskas a réglé le peloton pour prendre la 2e place devant le Slovène Luka Mezgec et l'Italien Filippo Pozzato.

Dès le départ, une échappée formée du Colombien Miguel Rubiano, des Belges Maxim Belkov et Gert Dockx ainsi que de l'Australien Luke Durbridge s'est formée. Le quatuor a compté jusqu'à cinq minutes d'avance.

Dernier rescapé du groupe, Rubiano a été rejoint, puis largué par Visconti dans le col du Crosara.

Mardi, c'est l'Espagnol Benat Intxausti qui avait donné à Movistar une autre occasion de célébrer en remportant la 16e étape.

Jeudi, pour la 18e étape, les coureurs prendront part à un contre-la-montre en montagne de 20,6 km au-dessus de Rovereto, entre Mori et Polsa. La montée, de deuxième catégorie, présente un dénivelé de 1000 m d'une moyenne de 5,2 %, avec une pointe de 10 %.

PLUS:rc