NOUVELLES

USA: resserrer la politique monétaire ralentirait la reprise (Bernanke)

22/05/2013 10:37 EDT | Actualisé 22/07/2013 05:12 EDT

Le président de la Fed, Ben Bernanke, a déclaré mercredi qu'un resserrement "prématuré" de la politique monétaire présentait des risques "substantiels" d'un ralentissement de l'économie américaine.

"Un resserrement prématuré de la politique monétaire pourrait conduire à une hausse temporaire des taux mais comporterait aussi le risque substantiel de ralentir ou d'arrêter la reprise et causerait un plus fort recul de l'inflation", a indiqué M. Bernanke devant la Commission économique jointe du Congrès.

La Fed injecte actuellement chaque mois quelque 85 milliards de dollars de liquidités dans le circuit financier.

La croissance économique a continué de progresser à un "rythme modéré" (2,5% en rythme annualisé au premier trimestre), dit M. Bernanke, ajoutant que le marché de l'emploi restait "faible" en dépit d'"amélioration".

Il souligne que, "dans les prochaines années", l'inflation devrait rester autour ou sous la barre des 2%, qui constitue l'objectif visé par la Fed pour promouvoir à la fois l'emploi et la stabilité des prix.

Evoquant un éventuel "recalibrage" des rachats d'actifs, qui ont permis d'injecter des liquidités dans le système financier afin de soutenir l'activité, M. Bernanke note que "le Comité monétaire continuera à évaluer le degré de progrès" de l'économie pour décider de les ralentir ou non.

La prochaine réunion du Comité monétaire de la Fed est prévue les 18 et 19 juin. D'ici là, la Réserve Fédérale aura eu de nouvelles données sur l'emploi le 7 juin et l'inflation une semaine plus tard.

vmt/jt/rap

PLUS:afp