BIEN-ÊTRE

L'utilisation du téléphone révèle l’hémisphère dominant du cerveau

22/05/2013 03:07 EDT | Actualisé 22/07/2013 05:12 EDT

Une nouvelle étude montre que les personnes dont l'hémisphère gauche est dominant ont tendance à mettre leur téléphone à l'oreille droite, et vice-versa.

D'après un rapport sur HealthDay News, 95% de la population mondiale a un hémisphère gauche dominant, et ces personnes sont le plus souvent droitières. Le côté dominant du cerveau abrite la parole et le centre du langage.

Dans une étude du Henry Ford Health System, à West Bloomfield dans le Michigan, des chercheurs ont trouvé que sur 700 personnes étudiées, 70% d'entre elles mettaient leur portable à l'oreille qui se trouvait du même côté que leur main dominante.

Les chercheurs expliquent que cette étude pourrait permettre aux médecins de localiser le centre de la parole du patient avant une chirurgie du cerveau. "En définitive, cette procédure pourrait remplacer le test de Wada", explique le Dr. Michael Seidman, l'auteur de l'étude, à HealthDay News. Test standard pour déterminer la localisation exacte du centre de la parole chez un patient en chirurgie, le test de Wada est essentiel "afin de préserver avec soin les aptitudes linguistiques d'une personne", a-t-il ajouté. Or, ce test est invasif et risqué, et bien que regarder de quel côté le patient tient son portable n'est pas une preuve infaillible, cela peut donner au médecin "une petite idée d'où se trouve l'hémisphère dominant", explique-t-il.

Selon HealthDay News, parmi les personnes étudiées se trouvait 90% de droitiers. 68% d'entre eux utilisaient l'oreille droite, 25% l'oreille gauche et 7% les deux oreilles. Parmi les gauchers, 72% se servaient de leur oreille gauche, 23% de la droite et 5% des deux oreilles.

Les résultats sont publiés dans l'édition de mai du journal JAMA Otolaryngology - Head & Neck Surgery.



jw/kc/lm/ls