NOUVELLES

Décrochage scolaire: les parents Portoricains risquent gros

22/05/2013 10:08 EDT | Actualisé 22/07/2013 05:12 EDT

SAN JUAN, Porto Rico - Un législateur de Porto Rico a déposé un projet de loi qui prévoit une majoration du montant des amendes et une prolongation des peines d'emprisonnement pour les parents dont les enfants sèchent les cours ou décrochent.

Selon Angel Munos Suarez, des amendes pouvant atteindre 5000 $ US et des peines de prison allant jusqu'à 12 mois sont nécessaires pour faire chuter le taux de décrochage scolaire et d'absentéisme sur l'île, un territoire américain.

Les parents d'enfants pris en défaut pourraient également voir leurs prestations d'aide sociale amputées, a suggéré le législateur.

Dans un communiqué publié mercredi, Angel Munos Suarez a fait valoir que les sanctions actuelles — une amende de 500 $ et une peine de prison de six mois — ne sont pas appliquées.

À Porto Rico, la fréquentation scolaire est obligatoire entre les âges de 5 et 18 ans, sauf quelques exceptions.

Selon une étude réalisée par le ministère de l'Éducation, environ 40 pour cent des écoliers qui fréquentent l'école publique décrochent en 10e année.

PLUS:pc