NOUVELLES

Attaque à la machette à Londres : 1 mort et 2 suspects blessés 

22/05/2013 01:59 EDT | Actualisé 21/07/2013 05:12 EDT

Une attaque à la machette a fait un mort à Londres mercredi après-midi. Selon une source gouvernementale, il y aurait tout lieu de croire que l'incident s'apparente à une « attaque terroriste ».

Le porte-parole de Scotland Yard n'a pas voulu commenter l'affaire.

Des témoins qui ont assisté à la scène ont raconté avoir vu deux jeunes individus s'attaquer à un homme d'une vingtaine d'années sur la rue Woolwich, dans le sud-est de Londres, avant de prendre la fuite.

Les policiers auraient par la suite tiré sur deux hommes en possession d'armes, vraisemblablement les auteurs de l'attaque. Les deux individus ont été blessés et reçoivent présentement des soins dans des hôpitaux londoniens.

La victime portait un chandail d'une oeuvre de charité militaire, Help for Heroes, ce qui laisse croire que l'homme était un militaire.

Les médias britanniques rapportent que des témoins ont entendu les agresseurs crier « Allah Akbar » durant l'attaque, mais ce détail n'a pas été confirmé par les autorités.

« Nous devons les combattre comme ils nous combattent. Œil pour œil, dent pour dent », a lancé l'un des deux agresseurs sur un film amateur récupéré par la chaîne de télévision ITV.

« Nous jurons par Allah le tout puissant que nous n'arrêterons jamais de vous combattre », a-t-il ajouté d'une voix posée, dans un anglais à l'accent londonien.

Selon des témoins, lui-même et son complice ont encouragé les passants à filmer la scène alors qu'ils s'acharnaient sur le corps de leur victime, le lardant de coups de couteaux.

Le député de Woolwich nie également connaître les circonstances du drame.

Le premier ministre britannique, David Cameron, en visite à Bruxelles, a qualifié le meurtre « d'extrêmement choquant ».

Il a ajouté avoir demandé au ministre de l'Intérieur de convoquer immédiatement une réunion du Comité Cobra, constitué de ministres et de responsables de la sécurité.

PLUS:rc