NOUVELLES

700 nouvelles centrifuges pour le programme nucléaire iranien

22/05/2013 07:38 EDT | Actualisé 22/07/2013 05:12 EDT

L'Iran continue à aller de l'avant avec un programme qui, selon l'Occident, pourrait servir à fabriquer des armes nucléaires, et ce, en dépit des efforts diplomatiques visant à la dissuader de poursuivre ces activités.

Trois diplomates ont révélé sous le couvert de l'anonymat que Téhéran avait installé 700 nouvelles centrifuges à la fine pointe de la technologie depuis le début de l'année afin d'améliorer son programme d'enrichissement d'uranium.

C'est 100 de plus qu'à la mi-avril, moment où les diplomates avaient informé l'Associated Press que le gouvernement iranien s'était lancé dans l'installation de nouvel équipement.

Téhéran soutient qu'elle enrichit de l'uranium dans un but pacifique, mais les États-Unis et ses alliés craignent qu'elle n'ait entre les mains le matériel nécessaire pour fabriquer une bombe nucléaire.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a imposé des sanctions à l'Iran pour la forcer à mettre un terme à son programme d'enrichissement et l'Agence internationale de l'énergie atomique (IAEA) enquête actuellement au sujet d'allégations selon lesquelles le pays aurait déjà commencé à fabriquer des armes nucléaires.

L'IAEA devrait faire le point mercredi sur l'installation en sol iranien de nouvelles centrifuges IR-2m, censées pouvoir enrichir l'uranium de deux à cinq fois plus vite que les anciens appareils.

Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc