NOUVELLES

USA: trop tôt pour dire comment ajuster les rachats d'actifs (Dudley, Fed)

21/05/2013 05:29 EDT | Actualisé 21/07/2013 05:12 EDT

Il est trop tôt pour dire si la Banque centrale des Etats-Unis (Fed) doit réduire ou augmenter les rachats d'actifs auxquels elle procède pour stimuler l'économie américaine, a estimé mardi William Dudley, président de la Réserve Fédérale de New York.

"Parce que les perspectives sont incertaines, je ne suis pas sûr dans quelle direction --à la hausse ou la baisse-- se fera un prochain changement", a déclaré M. Dudley, à la veille d'une audition du président de la Fed, Ben Bernanke, devant le Congrès.

Afin de favoriser la croissance, la Fed maintient depuis décembre 2008 son taux directeur dans la fourchette de 0 à 0,25% et injecte, depuis le début de l'année, 85 milliards de dollars par mois dans le circuit financier en rachetant notamment des bons du Trésor américains.

"Je pense qu'on devrait être prêt à ajuster le montant total de ces achats en vertu d'une nette amélioration des perspectives de l'emploi dans un contexte de stabilité des prix", a expliqué M. Dudley, dans un discours prononcé lors d'une conférence à New York et remis à la presse.

"Mais à un certain moment, je m'attends à voir suffisamment de signes donnant confiance sur une amélioration du marché de l'emploi. A ce moment-là, il conviendra de réduire le rythme de nos achats d'actifs", a poursuivi M. Dudley, qui est un membre votant du Comité monétaire de la Fed.

"La manière dont l'économie parviendra à se redresser dans les prochains mois malgré le frein budgétaire sera un élément important d'appréciation", a-t-il ajouté, en référence aux coupes budgétaires automatiques entrées en vigueur en mars aux Etats-Unis.

Un autre président de banque centrale, James Bullard, à la tête de l'antenne de la Fed à Saint-Louis dans le Missouri (centre), a estimé mardi dans un discours à Francfort (Allemagne) que les Etats-Unis "devaient continuer le programme d'assouplissement monétaire tout en ajustant le volume de rachats d'actifs en fonction des données sur les résultats économiques et l'inflation".

La prochaine réunion du Comité monétaire de la Fed est prévue les 18 et 19 juin prochains.

vmt/jt/sam

PLUS:afp