NOUVELLES

Sables bitumineux: une manifestation risque de perturber une conférence à Sarnia

21/05/2013 10:55 EDT | Actualisé 21/07/2013 05:12 EDT

SARNIA, Ont. - Environ 50 manifestants de groupes environnementaux et des Premières Nations se sont rassemblés mardi à Sarnia, en Ontario, à l'ouverture d'une conférence de deux jours sur le pétrole des sables bitumineux.

Portant des affiches indiquant «Les gens, pas les profits» et «Solidarité contre les sables bitumineux», les manifestants ont affiché leur opposition au développement des sables bitumineux albertains et aux projets d'oléoducs.

Ils ont d'abord tenu une cérémonie de l'eau, avant que des membres de la Première Nation Aamjiwnaang, de la région de Sarnia, ne mènent la marche vers le lieu de la conférence.

La «Bitumen Adding Value Conference» vise à rassembler des leaders de l'industrie, des experts et des décideurs pour discuter de la production de biens à valeur ajoutée à partir des sables bitumineux.

Selon les organisateurs de la manifestation, la Première Nation Aamjiwnaang est entourée d'une soixantaine d'installations industrielles dans la «vallée chimique» de Sarnia, y compris des usines pétrochimiques et des raffineries.

La porte-parole Corrine Tooshkenig a expliqué que les Autochtones s'inquiètent de l'impact du développement et des oléoducs.

«Que vous soyez jaunes, rouges, noirs ou blancs, ces jeunes gens envoient un message à nos gouvernements», a-t-elle dit.

PLUS:pc