NOUVELLES

Rehausser le caractère historique du Vieux-Montréal

21/05/2013 10:31 EDT | Actualisé 21/07/2013 05:12 EDT

Un texte de Yanick Cyr

L'Office de consultation publique de Montréal propose un plan de mise en valeur du Vieux-Montréal en prévision des fêtes du 375e anniversaire de la Ville en 2017.

L'organisme a mené des consultations publiques au cours de l'hiver dernier et a publié, qui propose trois grands objectifs :

  • Affirmer l'identité et renforcer le caractère historique du quartier;
  • Favoriser le développement d'un milieu de vie complet;
  • Faire du Vieux-Montréal une attraction touristique de renom.

Au cours des consultations, les Montréalais ont souligné leur attachement à l'aspect historique du quartier à l'origine de la Ville. Le rapport de la Ville identifie toutefois une lacune dans la mise en valeur de cet aspect, soit la faiblesse de l'information sur les pans d'histoire que les visiteurs ont sous les yeux, souvent à leur insu.

Communiquer l'histoire de Montréal

Le plan propose de remédier à cette lacune en implantant une signalisation qui permettra aux visiteurs de s'imprégner de l'histoire de l'architecture et des lieux qui ont marqué le berceau de la civilisation montréalaise. Dans cette même veine, le plan prévoit la poursuite des efforts de restauration et de conservation du patrimoine bâti du Vieux-Montréal.

Dans le but de rehausser l'attrait touristique du site historique du Vieux-Montréal, l'Office de consultation publique propose d'ériger des portes d'entrée majestueuse afin de bien marquer l'entrée dans la zone historique. La Ville suggère de recouvrir la portion de l'autoroute Ville-Marie près du Champ-de-Mars - entre Hôtel-de-Ville et Sanguinet - afin de faciliter l'accès au quartier historique et de mettre en valeur la vue sur l'Hôtel-de-Ville et la Maison des citoyens.

Une entrée doit également être aménagée du côté ouest du Vieux-Montréal en y incorporant le développement de la Cité archéologique et d'histoire de Montréal initié par le musée Pointe-à-Callière.

À l'est, l'Office de consultation publique recommande de bien planifier la mise en valeur du Vieux-Montréal à partir de l'autoroute Ville-Marie près de la rue Saint-Urbain. L'organisme municipal veut éviter l'enclavement du quartier de ce côté.

Équilibrer le milieu de vie

L'organisme propose d'augmenter le nombre de parcs de proximité et d'espaces verts pour les citoyens afin de favoriser le développement de l'équilibre des diverses fonctions urbaines du quartier. Il propose également d'enrayer certaines nuisances comme le bruit nocturne et de « rehausser la qualité de la place Jacques-Cartier » en recourant à des moyens réglementaires si nécessaire.

L'Office suggère à la Ville de se doter d'un plan d'action détaillé et de prévoir des mécanismes publics, à intervalles réguliers, afin de faire le point avec la population sur l'état des travaux.

Les aménagements comme la transformation du hangar 16 nécessiteront la collaboration du gouvernement fédéral pendant que le recouvrement de l'autoroute Ville-Marie nécessitera celle du gouvernement provincial.

L'Office de consultation publique de Montréal a tenu trois forums thématiques qui ont attiré 400 personnes pendant que 525 internautes ont assisté à ces forums grâce à la webdiffusion. Quelque 1200 personnes ont répondu à un questionnaire en ligne et 39 personnes ou organismes ont soumis une intervention écrite.

PLUS:rc