NOUVELLES

Mineurs chinois au Canada: un syndicat est débouté en Cour fédérale

21/05/2013 04:03 EDT | Actualisé 21/07/2013 05:12 EDT

VANCOUVER - Un juge de la Cour fédérale a rejeté une contestation, par un syndicat, d'une décision du gouvernement fédéral permettant à une mine de charbon de la Colombie-Britannique de faire venir 200 travailleurs temporaires étrangers au pays l'an dernier.

Deux sections syndicales avaient obtenu un statut spécial, l'automne dernier, pour contester la décision d'un fonctionnaire qui permettait à HD Mining International d'embaucher des travailleurs chinois.

Les syndicats s'en prenaient plus spécifiquement aux «opinions sur le marché de l'emploi» émises par un responsable de Ressources humaines et Développement des compétences Canada, qui ont plaidé en faveur de l'embauche des travailleurs étrangers.

Ils affirmaient que ce fonctionnaire avait subi la pression de supérieurs qui désiraient un jugement favorable.

Les syndicats soutiennent par ailleurs que ce responsable avait eu tort lorsqu'il a conclu que l'embauche de travailleurs étrangers ne nuirait pas aux perspectives d'emploi des Canadiens.

La Cour fédérale a rejeté cette contestation, soutenant qu'aucun de ces deux arguments ne tenait la route.

PLUS:pc