NOUVELLES

Les Bruins gagnent 2-1 et poussent les Rangers au bord du précipice

21/05/2013 10:43 EDT | Actualisé 21/07/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Daniel Paillé a brisé l'égalité avec 3:31 à faire en troisième période et les Bruins de Boston ont poussé les Rangers de New York au bord du précipice grâce à une victoire de 2-1, mardi, lors du troisième match de leur série demi-finale de l'Association de l'Est.

Les Bruins mènent la série 3-0 et pourraient achever les Rangers dès jeudi, au Madison Square Garden. Seulement trois équipes dans l'histoire de la LNH ont remporté une série après avoir accusé un retard de 0-3.

«Vous ne pouvez pas penser que vous devez gagner quatre matchs de suite, a noté le gardien des Rangers Henrik Lundqvist. Vous devez seulement vous concentrer sur le prochain match. Notre saison sera en jeu et nous allons devoir tout laisser sur la glace.

«Nous allons devoir tout donner, mentalement et physiquement, afin de gagner jeudi.»

Les Bruins tiraient de l'arrière 1-0 avant le troisième vingt, mais le défenseur Johnny Boychuk a créé l'égalité après 3:10 de jeu en marquant son quatrième des séries. Les Rangers n'avaient pas perdu en temps réglementaire après avoir mené après deux périodes (86-0-6) depuis le 4 février 2010.

Les Bruins croyaient avoir pris les devants quelques secondes avant que Paillé ne joue les héros quand la rondelle a dévié sur le masque de Lundqvist, a monté dans les airs et a atterri sur la ligne des buts. Lundqvist a été incapable de repérer le disque et Paillé l'a poussé dans le but.

«Je crois que nous avons connu un bon match, a déclaré Lundqvist. Mais ce ne fut pas suffisant et ça fait mal.»

Taylor Pyatt avait donné les devants 1-0 aux Rangers en deuxième période. Les Rangers, qui ont été dominés 8-4 au chapitre des buts marqués lors de leurs deux défaites à Boston, avaient remporté leurs neuf dernières rencontres à domicile, dont trois face aux Capitals de Washington lors du premier tour éliminatoire.

Lundqvist a été brillant jusqu'en troisième période et a terminé sa soirée de travail avec 32 arrêts à sa fiche. Tuukka Rask a stoppé 23 lancers dans la victoire.

«Vous devez être satisfaits de la situation présentement, a mentionné Rask. Nous sommes heureux de l'effort que nous avons fourni, je crois que ce fut notre meilleure performance défensive depuis très longtemps. Nous n'avons qu'à rester calme, jouer notre style de hockey et les choses vont tomber en place.»

Encore une fois, les Rangers ont été impuissants en avantage numérique, chutant à 0-en-10 en trois matchs face aux Bruins. Ils ont touché la cible à seulement deux reprises en 38 supériorités numériques depuis le début des séries éliminatoires.

Même s'ils ont été dominés 14-5 au niveau des tirs au but en deuxième période, les Rangers menaient 1-0 avant le dernier tiers.

Boychuk a été crédité du but égalisateur quand son tir a semblé dévier sur le défenseur des Rangers John Moore avant de trouver le fond du filet.

PLUS:pc