NOUVELLES

Le Nigeria va libérer toutes les femmes incarcérées pour terrorisme (armée)

21/05/2013 01:57 EDT | Actualisé 21/07/2013 05:12 EDT

Le Nigeria a annoncé mardi la libération d'un certain nombre de suspects incarcérés en lien avec des "activités terroristes", dont toutes les femmes en prison pour ce motif, dans un geste d'appaisement en plein coeur d'une offensive contre les islamistes.

"Conformément aux directives du président (...), le quartier général des armées va libérer un certain nombre de personnes en détention en lien avec des activités terroristes", a déclaré le porte-parole des armées, le général Chris Olukolade, dans un communiqué.

Le groupe islamiste Boko Haram a réclamé à plusieurs reprises la libération des femmes retenues en prison, mais le communiqué ne fait pas mention de cette revendication.

"Cette mesure s'inscrit dans la continuation de la position prise par le gouvernement fédéral en réponse aux demandes du comité présidentiel pour le dialogue et la réconciliation", précise le communiqué.

"Cette mesure, dans la droite ligne de la générosité du président en vue de promouvoir les efforts de paix dans le pays, va avoir pour conséquence la libération de suspects dont toutes les femmes en détention", ajoute le texte.

Cette déclaration intervient une semaine après le début de l'offensive menée par l'armée nigériane contre les insurgés islamistes dans le Nord-Est. ola-mjs/cdc/sd

PLUS:afp