NOUVELLES

Washington condamne l'assaut de la Syrie et du Hezbollah sur Qousseir

20/05/2013 02:23 EDT | Actualisé 20/07/2013 05:12 EDT

La diplomatie américaine a vivement condamné lundi l'assaut militaire de la Syrie avec l'aide du mouvement chiite libanais Hezbollah contre la ville stratégique de Qousseir, accusant le régime de Damas de chercher à déclencher un conflit communautaire.

"Les Etats-Unis condamnent avec force les violentes frappes aériennes et de l'artillerie du régime Assad ce week-end sur la ville syrienne de Qousseir, le long de la frontière libanaise, où plus de 90 personnes ont trouvé la mort. En menant cet assaut, le régime Assad provoque délibérément des tensions communautaires", a déclaré le porte-parole adjoint du département d'Etat Patrick Ventrell.

"Nous condamnons également l'intervention directe du Hezbollah (...) dont les membres jouent un rôle significatif dans l'offensive du régime" du président syrien Bachar al-Assad, a ajouté le diplomate américain, dont le pays dénonce régulièrement l'appui qu'apporte le groupe chiite libanais aux forces armées syriennes.

"L'occupation par le Hezbollah de villages le long de la frontière libano-syrienne et son soutien au régime et aux milices favorables à Assad exacerbent les tensions communautaires régionales et perpétuent la campagne de terreur du régime contre le peuple syrien", a encore fustigé M. Ventrell.

Le Hezbollah, en première ligne des combats aux côtés de l'armée syrienne à Qousseir, affrontait lundi les insurgés dans cette ville stratégique de l'ouest de la Syrie, après y avoir perdu au moins 28 combattants.

L'armée syrienne et le Hezbollah chiite, allié indéfectible du président Assad, ont lancé dimanche l'assaut sur Qousseir, enjeu capital pour le régime car la ville relie Damas au littoral, sa base-arrière, mais aussi pour les rebelles car elle leur sert de point de passage pour les armes et les combattants à partir du Liban voisin.

nr/bdx

PLUS:afp