NOUVELLES

USA : une tornade meurtrière sème la destruction dans l'Oklahoma (sud)

20/05/2013 08:47 EDT | Actualisé 20/07/2013 05:12 EDT

Une puissante tornade, avec des vents allant jusqu'à 320 kmh, a semé la destruction lundi dans la banlieue d'Oklahoma City (sud des Etats-Unis), faisant au moins 51 morts, de nombreux blessés et ravageant des centaines de bâtiments dont deux écoles.

Au moins 51 personnes sont mortes après la tornade qui a ravagé lundi Moore, une ville de 55.000 habitants de la banlieue d'Oklahoma City (sud des Etats-Unis), a indiqué un responsable médical de cette ville cité par les médias.

Au moins 7 enfants sont morts dans l'effondrement d'une école élémentaire - Plaza Towers - et 24 personnes y étaient portées disparues, selon la chaîne locale KFOR.

Une autre école élémentaire Briarwood a été touchée mais aucune victime recensée, affirme encore cette télévision.

La gouverneure de l'Etat d'Oklahoma, Mary Fallin, qui a tenu en fin de journée une conférence de presse, n'a pas donné de bilan précis mais a parlé de "morts et de nombreux blessés".

La tornade faisait à son plus fort jusqu'à trois km de large. La météo nationale a évalué la tornade à une force EF-4, l'échelle de grandeur pour les tornades, ce qui implique une vitesse de vents comprise entre 260 à 320 km/h.

Une course contre la montre s'est engagée pour essayer de retrouver avant la nuit le maximum de rescapés sous les décombres, ainsi que des corps éventuels, a ajouté Mme Fallin. Des chiens spécialisés sont sur place.

Les "recherches se poursuivront toute la nuit", a ajouté Jerry Stillings, chef de la police de la ville.

Le président Barack Obama a appelé la gouverneure pour activer l'aide fédérale. De l'aide a également été offerte par les Etats environnants.

Les chaînes de télévision locale avaient montré toute l'après-midi des dizaines de membres des secours fouillant notamment les débris de l'école élémentaire Plaza Towers, d'où des enfants en vie avaient été extirpés, sous l'oeil de parents angoissés, tenus à distance par les équipes de secours.

Selon la télévision KFOR, quatre personnes d'une même famille sont mortes alors qu'elles s'étaient réfugiées dans un congélateur.

En revanche, en voyant arriver la tornade, une habitante de Moore a raconté sur cette même chaîne s'être réfugiée dans sa baignoire avec son chien en se couvrant d'oreillers pour se protéger des débris.

La télévision locale, à partir d'un hélicoptère, avait montré des maisons sur des dizaines d'hectares totalement détruites, avec des empilements de dizaines de voitures, des hangars jetés à terres, des murs effondrés et des personnes errant dans les débris. Au moins un incendie a été signalé.

Le centre médical de la ville a été évacué, selon un porte-parole interrogé par CNN et tous les patients transportés vers d'autres hôpitaux. La garde nationale a été appelée.

Selon la chaîne News.9, des abris d'urgence ont été installés dans la ville d'Oklahoma City, notamment dans des églises et les appels aux dons se multipliaient sur les réseaux sociaux.

Joe Jolly, un habitant de Moore, a indiqué sur la radio publique NPR que son voisinage ressemblait à "une zone de guerre". "Je n'ai pratiquement plus de maison", a-t-il dit, "je suis encore sous le choc. C'était intense, je ne sais pas quoi dire, c'était terrible".

Les tornades touchent souvent les plaines de l'Oklahoma mais rarement les zones habitées comme lundi.

L'état d'urgence avait été déclaré dimanche pour 16 comtés de l'Etat.

Jeudi, 10 tornades s'étaient abattues sur le Texas faisant au moins six morts et blessant des dizaines de personnes.

Moore avait été partiellement détruite en mai 1999 par une puissante tornade qui avait fait 41 morts.

bur-ff/rap

PLUS:afp