NOUVELLES

Une série d'attaques font au moins 86 morts en Irak

20/05/2013 11:06 EDT | Actualisé 20/07/2013 05:12 EDT

BAGDAD - Une série d'attaques ont tué au moins 86 personnes dans des secteurs chiites et sunnites de l'Irak, lundi, ont indiqué les autorités, amenant le bilan des morts au cours de la dernière semaine à plus de 230. Le pays connaît ses violences sectaires les plus soutenues depuis plusieurs années.

Les attaques de lundi, dont certaines ont frappé des marchés et des arrêts d'autobus bondés, ont avivé les craintes que le pays puisse sombrer de nouveau dans la guerre civile.

Depuis mercredi dernier, au moins 230 personnes ont été tuées dans les violences, selon un bilan de l'Associated Press.

Les pires attaques, lundi, ont eu lieu à Bagdad, où dix véhicules piégés ont explosé dans des marchés extérieurs et d'autres secteurs de quartiers chiites, causant la mort d'au moins 47 personnes et en blessant plus de 150, ont indiqué les forces policières. Dans la frappe la plus sanglante, une bombe dans une voiture stationnée a explosé dans un marché achalandé dans le quartier de Shaab.

La ville à prédominance chiite de Basra, dans le sud de l'Irak, a aussi été touchée, avec deux véhicules piégés — l'un à l'extérieur d'un restaurant et l'autre au principal arrêt d'autobus.

Personne n'avait clamé la responsabilité de ces attaques.

PLUS:pc