NOUVELLES

Le Vermont autorise le suicide médicalement assisté

20/05/2013 04:50 EDT | Actualisé 19/07/2013 05:12 EDT

Le suicide médicalement assisté est dorénavant légal au Vermont, qui devient le quatrième État américain à autoriser cette pratique, après l'Oregon, le Montana et Washington.

Le gouverneur du Vermont, le démocrate Peter Shumlin, a signé lundi après-midi le projet de loi qui avait été adopté la semaine dernière par la Chambre du Vermont.

« Les résidents du Vermont en phase terminale d'une maladie et qui souffrent atrocement à la fin de leur vie sont désormais maîtres de leur destin. C'est la bonne chose à faire », a déclaré le gouverneur.

Les malades en phase terminale auxquels les médecins donnent moins de six mois à vivre pourront désormais demander une aide médicale pour mourir. Ils devront toutefois obtenir deux avis médicaux.

L'État du nord-est des États-Unis est devenu lundi le premier État à autoriser le suicide médicalement assisté par la voie législative. L'Oregon et l'État de Washington l'avaient fait par référendum, tandis que le Montana l'avait fait en cour.

Selon le centre de recherches Pew, 84 % des Américains sont favorables à ce qu'un malade en phase terminale puisse décider ou non d'être maintenu en vie.

Des tentatives d'autoriser le suicide médicalement assisté ont toutefois échoué au Massachusetts, au Connecticut et au Maine.

Au Vermont, True Dignity Vermont, un groupe qui s'oppose à cette nouvelle loi, affirme qu'il travaillera avec le personnel médical afin d'appuyer les alternatives aux malades en phase terminale.

PLUS:rc