NOUVELLES

Le Midwest sous haute surveillance

20/05/2013 07:48 EDT | Actualisé 20/07/2013 05:12 EDT

La puissante tempête à l'origine de la tornade qui a dévasté Moore, en banlieue d'Oklahoma City, poursuit sa trajectoire vers l'Arkansas et le Missouri, où la dépression pourrait engendrer de nouvelles tornades au cours des prochaines heures. Une dizaine d'États pourraient être touchés par la tempête.

La région d'Oklahoma City est la zone la plus régulièrement frappée par les tornades, selon le Service météorologique national (NWS) des États-Unis. Cette zone à risque se trouve au coeur de ce que les Américains appellent « Tornado Alley ». Il s'agit d'un vaste corridor qui s'étend du Texas jusqu'au Minnesota, en passant par l'Oklahoma, le Kansas, le Nebraska, le Dakota du Sud, l'Iowa et le Colorado.

Selon le météorologue d'Environnement Canada René Héroux, les conditions observées mardi dans les plaines américaines demeurent encore propices à la formation de tornades, mais aussi d'orages violents et de chutes de grêle.

La région des Grands Lacs à surveiller

Cette vaste zone de perturbations progresse actuellement vers le nord-est et la région des Grands Lacs, dans le sud de l'Ontario. Cette région sera à surveiller au cours des prochaines heures, souligne René Héroux, ce qui ne signifie pas cependant que des tornades vont nécessairement se former dans ce secteur, précise le météorologue d'Environnement Canada.

C'est au printemps que les risques de tornades sont le plus élevés dans cette région.

Les tornades surviennent lorsqu'une couche d'air froid passe par dessus une masse d'air chaud au sol. Un épais nuage d'orage se crée alors dans le ciel.

L'instabilité de l'air et de forts vents en altitude entraînent la formation d'un tourbillon de nuages et de poussières en forme d'entonnoir qui détruit tout sur son passage lorsqu'il atteint le sol, mais généralement dans une zone très concentrée.

Des vents de plus de 300 km/h

La tornade qui a dévasté la ville de Moore lundi soir a généré des pointes de vent de près de 320 km/h. Les services météorologiques qui ont procédé à des évaluations préliminaires l'évaluent de force 4 sur l'échelle de Fujita améliorée (EF). Cette évaluation pourrait cependant être revue à la hausse à la suite d'une évaluation plus poussée des dégâts.

Jeudi dernier, au moins 10 tornades se sont abattues sur le Texas, faisant au moins six morts et des dizaines de blessés. La ville de Moore avait d'ailleurs déjà été partiellement détruite en mai 1999 par une puissante tornade qui avait fait 41 morts.

La dernière tornade ayant causé un lourd bilan s'est produite à Joplin, au Missouri, en 2011. Elle avait fait 158 victimes.

La tornade la plus meurtrière à avoir frappé les États-Unis est survenue en 1925. La tornade des Tri-States, qui avait touché les États du Missouri, de l'Illinois et de l'Indiana, avait alors fait près de 700 morts.

PLUS:rc