NOUVELLES

Des centaines de Manitobains rendent hommage à Elijah Harper

20/05/2013 06:31 EDT | Actualisé 20/07/2013 05:12 EDT

Des centaines de Manitobains, dont des chefs autochtones et le premier ministre Greg Selinger, ont défilé au Palais législatif à Winnipeg pour rendre un dernier hommage à Elijah Harper qui reposait en chapelle ardente lundi.

L'ancien député au parlement provincial est mort à l'âge de 64 ans vendredi, d'un arrêt cardiaque, à la suite de complications du diabète, selon un communiqué publié par sa famille.

L'homme très respecté chez les Premières Nations a joué un rôle majeur dans le rejet de l'accord du lac Meech en 1990, qui avait pour but de ramener le Québec dans le giron constitutionnel.

L'accord avait été négocié entre le premier ministre Brian Mulroney et ses homologues provinciaux, mais sans la participation d'autres groupes, dont les Autochtones, qui estimaient que leurs revendications devaient aussi être entendues.

À l'époque, Elijah Harper soutenait que les auteurs du texte négligeaient les droits des Autochtones.

Son vote contre l'accord à l'Assemblée législative manitobaine a empêché sa ratification avant la date limite fixée par Ottawa, menant à son échec.

Le grand chef de l'Assemblée des chefs du Manitoba estime que ce geste d'Elijah Harper a été un des moments marquants de l'histoire autochtone moderne. « Il reste encore beaucoup de travail à faire et nous devons continuer de construire sur les bases qu'il nous a laissées », a déclaré Derek Nepinak.

Ses funérailles seront célébrées en soirée à l'église Glory and Peace de Winnipeg.

L'enterrement aura lieu jeudi à Red Sucker Lake, la réserve autochtone où M. Harper est né et où il a servi à titre de chef de la Première Nation ojibwa-crie Red Sucker Lake.

PLUS:rc