NOUVELLES

Casino à Toronto : les partisans ne lâchent pas prise

20/05/2013 12:03 EDT | Actualisé 20/07/2013 05:12 EDT

Une coalition de syndicats et de promoteurs de Las Vegas a distribué, durant le week-end, des encarts en faveur d'un casino à Toronto à des dizaines de résidents, refusant d'accepter que les jeux soient fait quant à la mort du projet.

Des encarts, en anglais et en grec, ont été accrochés notamment aux poignées de résidences de l'est de la ville. La publicité demande au public d'appuyer la « création de 10 000 emplois à Toronto » et des « investissements privés de plus de 3 milliards de dollars », qui pourraient attirer « un million de touristes de plus ». L'un des promoteurs fait valoir que son projet prévoit, par exemple, une scène permanente pour le Cirque du Soleil dans la Ville-Reine.

Cette campagne publicitaire survient alors que le chef des services municipaux de Toronto a convoqué officiellement, dimanche, une réunion extraordinaire du conseil  mardi sur le projet de casino, après avoir reçu une pétition signée par 24 conseillers.

Le maire de Toronto, un partisan du projet de casino, avait lui-même demandé cette réunion extraordinaire pour débattre du sujet, avant de faire volte-face, jeudi, alors qu'il n'avait visiblement pas les appuis nécessaires au conseil pour que le plan de mégacomplexe du divertissement aille de l'avant. Rob Ford avait plutôt annoncé que la question serait traitée lors de la prochaine séance régulière du conseil, le 11 juin.

Toutefois, vendredi, le conseiller Mike Layton, un détracteur du projet, avait indiqué avoir obtenu l'appui d'une majorité d'élus pour remettre la réunion extraordinaire à l'agenda mardi. Il a remis une pétition en ce sens au chef des services municipaux, dimanche.

Les opposants d'un casino cherchent à enterrer le projet une fois pour toute, y voyant une source de criminalité et de congestion routière supplémentaire au centre-ville.

Redevances

Rob Ford avait accusé, jeudi, le gouvernement provincial, d'être incapable de prendre une décision sur le montant des redevances que toucherait la Ville si elle accueillait un casino.

Vendredi, la province avait dévoilé la formule des redevances. La Société des loteries et des jeux de l'Ontario faisait valoir qu'elle verserait plus de 50 millions de dollars supplémentaires par année aux municipalités qui ont un casino d'ici 2017-2018.

Rob Ford avait déjà clairement indiqué que si sa ville ne touchait pas au moins 100 millions de dollars annuellement en redevances, il n'était pas question qu'une maison de jeux y voit le jour. À l'heure actuelle, les casinos les plus proches sont situés à Orillia, plus au nord, et à Niagara Falls, au sud-ouest de Toronto.

PLUS:rc