DIVERTISSEMENT

C2-MTL : explosion de créativité (VIDÉO/PHOTOS)

20/05/2013 01:51 EDT | Actualisé 20/07/2013 05:12 EDT

La conférence C2-MTL, point de rencontre de gens d’affaires et de représentants d’industries créatives de partout dans le monde, se déroulera de mardi à jeudi, au complexe d’art contemporain L’Arsenal, dans le quartier Griffintown, à Montréal. Incontournable, le volet culturel de cette deuxième édition du congrès promet d’en mettre plein la vue et poursuit l’objectif de faire rayonner nos créateurs et leurs œuvres à l’extérieur des frontières du pays.

« C2-MTL est un événement global sur le commerce et la créativité, où on explore, plus précisément, des réponses créatives à des questions commerciales, explique Nadia Lakhdari, vice-présidente à la programmation de l’organisme. C’est une carte de visite de Montréal par rapport au reste du monde, un showcase de tout ce qui se fait de mieux ici. Souvent, les gouvernements envoient des délégations à l’étranger pour des missions commerciales, aller chercher de l’investissement, des partenariats, des contrats, ou inviter des entreprises à s’installer ici. Nous, avec C2-MTL, on fait le contraire. On crée une offre totalement attractive, et on amène le monde entier à venir à Montréal pour constater notre vitalité culturelle. »

Vaste panorama

Le menu s’annonce de fait alléchant. Tant les plus grandes institutions de la métropole que des joueurs émergents profiteront de la vitrine pour se faire voir, et déclineront ainsi un portrait on ne peut plus vaste du foisonnement d’idées qui anime la ville.

Le Cirque du Soleil ouvrira la marche avec un numéro inaugural inédit rassemblant 47 artistes, dont 25 danseurs de l’École supérieure de ballet du Québec. Plusieurs d’entre eux arboreront des costumes confectionnés par la réputée designer belge Diane von Furstenberg, l’une des conférencières invitées de C2-MTL.

L’Opéra de Montréal prendra part aux soirées d’ouverture et de fermeture du colloque, avec des prestations conçues spécialement pour l’occasion. L’une d’elles mettra en vedette le soprano Raphael Paquette, tandis qu’une autre présentera un solo d’opéra avec la flamboyante Chante Nurse.

Plusieurs grands festivals d’ici combineront leurs efforts pour éblouir, impressionner et faire bouger les participants à la réunion. Parmi eux, le Festival international de jazz de Montréal, le Festival TransAmériques, M pour Montréal, Osheaga et l’Igloofest proposeront des performances de toutes sortes, élaborées autour des sonorités qui leur sont propres. On a aura ainsi droit à des tours de piste des DJs Vincent Lemieux et Akufen de Musique Risquée, à des « batailles musicales » aux saveurs tziganes, à un tableau de danse moderne monté par Ginette Laurin, à un concert du trio indie folk Half Moon Run, à un collectif fait de robots grandeur nature et de marionnettes géantes sur des airs électroniques et à un passage du roi de la musique techno, Tiga, légende du son dance montréalais.

L’Office national du film, le Centre PHI, l’agence de publicité Sid Lee et plusieurs autres intervenants majeurs du milieu artistique montréalais seront aussi de la partie. Projets de photographie, défilés de mode et œuvres interactives diverses seront mis de l’avant dans des installations permanentes sur le site de la conférence.

Enfin, un panel réunissant Charles « Chuck » Comeau, batteur du groupe Simple Plan, J Erving, président de Julius Erving Group (JEG), une entreprise de gestion de divertissement hip-hop et R&B basée à Atlanta, François-Charles Sirois, président de Telesystems, un incubateur de jeunes compagnies de l’univers des médias et technologies, et Mitch Joel, président de Twist Image, agence indépendante de marketing numérique, se penchera sur les efforts déployés par l’industrie musicale pour arriver à survivre dans un marché où les règles du jeu ont bien changé depuis les dernières avancées technologiques.

« Notre clientèle est constituée à moitié de gens d’ici, à moitié de personnes de l’extérieur, spécifie Nadia Lakhdari. L’an dernier, 34 pays ont été représentés. Tous nos acteurs culturels ont une démarche commerciale, et on veut les mettre en relation avec l’étranger. On est une plateforme pour valoriser Montréal. »

Pour jeter un œil à la programmation culturelle complète de C2-MTL, on consulte le www.c2mtl.com.

INOLTRE SU HUFFPOST

L'évènement C2-MTL en photos