NOUVELLES

Bombardier lance le nouveau biréacteur Challenger 350, en s'alliant à NetJets

20/05/2013 02:24 EDT | Actualisé 20/07/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Bombardier Aéronautique a annoncé lundi avoir élargi sa gamme d'avions d'affaires Challenger par l'ajout du nouvel avion Challenger 350. Le biréacteur a été lancé avec la société de l'aviation NetJets comme partenaire de lancement mondial, lors du Salon de l'aviation d'affaires européenne (EBACE) à Genève, en Suisse. Les modalités financières n'ont pas été dévoilées pour ces petits biréacteurs, dont les livraisons doivent commencer en 2014.

Steve Ridolfi, président de Bombardier Avions d'affaires, a fait valoir de «nouveaux niveaux de confort» dans les cabines revisitées et des performances «supérieures en montée», «aux meilleurs coûts d'exploitation de cette catégorie d'avions». Il a affirmé que le nouvel appareil tient compte de la «rétroaction» des clients existants de la gamme Challenger.

La société américaine NetJets avait fait part en 2012 de son intention d'acheter jusqu'à 275 appareils Challenger pour 9,6 milliards $ US (en incluant le soutien après-vente). Et l'année précédente, NetJets avait commandé 50 jets Global pour 2,8 milliards $ US (6,7 milliards $ US en incluant les 70 options).

Jordan B. Hansell, président et chef de la direction de NetJets, a soutenu lundi que l'aménagement cabine conçu en partenariat avec Bombardier (TSX:BBD.B) procurera aux clients «la meilleure expérience en vol, de même que la sécurité et la fiabilité qu'ils attendent».

Le biréacteur Challenger 350 fonctionnera avec les deux nouveaux moteurs Honeywell HTF7350, de nouvelles ailettes de bout d'aile inclinées et pourra transporter huit passagers sur près de 6000 km.

NetJets a récemment lancé les avions de la série NetJetsSignature qui comprennent, entre autres, des biréacteurs de la gamme Global de Bombardier, ainsi que des séries Challenger 350 et Challenger 605.

PLUS:pc