NOUVELLES

USA: Ryan Fogle, accusé d'espionnage par Moscou, quitte la Russie

19/05/2013 01:50 EDT | Actualisé 19/07/2013 05:12 EDT

MOSCOU - L'employé de l'ambassade américaine à Moscou, accusé d'espionnage pour le compte de la CIA, a quitté la Russie, dimanche, cinq jours après avoir reçu l'ordre de partir, a rapporté la chaîne télévisée NTV.

La chaîne, proche du Kremlin, a diffusé dimanche soir des images montrant Ryan Fogle en train de passer les contrôles de sécurité à l'aéroport international de Sheremetyevo. Il a également été photographié, aux côtés de membres du personnel de l'ambassade, alors qu'il poussait une valise à l'intérieur de cet aéroport de Moscou, à partir duquel le transporteur américain Delta Air Lines offre des liaisons directes avec la ville de New York.

Les services de sécurité russes ont affirmé, mardi dernier, que M. Fogle, troisième secrétaire à l'ambassade américaine, avait été pris sur le fait, alors qu'il tentait de recruter un agent anti-terroriste russe.

Des images montrant M. Fogle, 29 ans, avec une perruque blonde ont été largement diffusées par les télévisions russes.

L'ambassade des États-Unis à Moscou a refusé, dimanche, de faire un quelconque commentaire dans cette affaire.

Peu d'informations circulent sur le rôle et les activités de M. Fogle en Russie, qui a été accusé par Moscou de travailler pour la CIA. Le département d'État américain s'est contenté de confirmer que M. Fogle était un employé de l'ambassade, sans toutefois préciser la nature de son travail.

La CIA a, elle aussi, refusé de commenter le dossier.

Le tapage médiatique entourant l'affaire Fogle en Russie tranche avec les récentes annonces de Washington et Moscou, qui ont fait connaître, dans la foulée de l'attentat du marathon de Boston, leur volonté de développer une meilleure collaboration pour contrer le terrorisme.

PLUS:pc