DIVERTISSEMENT

Avec son forum «C2-MTL», Montréal se rêve en Davos de la créativité mondiale

19/05/2013 12:39 EDT

Le milliardaire britannique Richard Branson et le designer français Philippe Starck figurent parmi les invités vedettes de la conférence C2-MTL réunissant à partir de mardi des centaines de grands patrons à Montréal, qui espère devenir la "capitale mondiale de la créativité".

Pour sa deuxième édition, le forum organisé dans un ancien arsenal maritime proche du fleuve Saint-Laurent entend s'imposer comme "un lieu de rendez-vous et de collaboration" entre grands groupes mondiaux, start-ups et innovateurs, explique Benoît Berthiaume, directeur-général de l'événement.

Plus de 2.000 chefs d'entreprises ayant déboursé quelque 3.600 dollars ont confirmé leur venue. Près de 190 millions de dollars de contrats avaient été conclus suite aux rencontres nées lors de la première édition l'année dernière.

"C'est une conférence d'affaires avant tout", note le DG, tout en soulignant que la marque de C2-MTL ("C2" pour commerce et créativité, "MTL" pour Montréal) était d'être plus immersive et bien moins rébarbative que les traditionnelles rencontres de ce genre.

Pour ce faire, cette conférence de trois jours mise sur un cocktail mêlant panels et spectacles réalisés par des artistes québécois pour favoriser les échanges et le "réseautage" entre grands dirigeants.

Doivent notamment s'exprimer: le PDG de Virgin Richard Branson, la super-star de l'architecture et du design Philippe Starck, l'ex-mannequin reconvertie femme d'affaires Elle Macpherson, le PDG de la chaîne américaine de supermarchés bio Whole Foods John Mackey, le PDG de la banque ING Direct Arkadi Kuhlmamnn ou encore la créatrice de mode Diane von Fürstenberg.

Initialement annoncé, le ministre français des Finances Pierre Moscovici s'est désisté une semaine avant et la ministre déléguée à l'Innovation et à l'Economie numérique Fleur Pellerin, qui devait le remplacer, a également annulé sa venue en raison de "certaines contraintes gouvernementales".

"Le rendez-vous mondial de la créativité"

"L'objectif d'ici trois à cinq ans est d'être le rendez-vous mondial de la créativité", indique Benoît Berthiaume.

"Montréal a une capacité créative existante qui s'est développée et on peut imaginer créer un genre de Davos de la créativité" avec C2-MTL, dit Jean-François Lisée, ministre québécois des Relations internationales.

Selon l'élu indépendantiste, la deuxième plus grande métropole francophone du monde "est à la veille d'exploser dans un certain nombre de domaines".

Concept quelque peu "galvaudé" car usé à toutes les sauces, la créativité constitue selon M. Berthiaume "une compétence, une façon d'être, de réfléchir, de faire des liens" afin de favoriser "l'émergence de solutions aux problèmes" rencontrés dans le milieu des affaires.

Soutenue par les autorités fédérales, québécoises et montréalaises, C2-MTL est co-organisée par l'agence de publicité montréalaise Sid Lee, la multinationale québécoise du divertissement le Cirque du Soleil, le magazine américain Fast Company et le premier fabricant mondial de microprocesseurs, le groupe américain Intel.