NOUVELLES

Un quadriplégique saute en parachute à Gatineau

18/05/2013 05:33 EDT | Actualisé 18/07/2013 05:12 EDT

Un an après le saut de parachute qui l'a rendu quadriplégique, Steve Verner a décidé de retourner dans le ciel pour effectuer un dernier saut samedi à Gatineau.

L'homme de 35 ans souhaitait ainsi tourner la page sur ce drame qui aurait pu lui coûter la vie.

C'est serein et entouré de sa famille que Steve Verner a voulu sauter en parachute. Une façon pour le parachutiste de combattre ses démons, dit-il.

Davantage heureux que nerveux lors du saut, le parachutiste, qui possédait plus de 1000 sauts à son actif avant le drame, a affirmé vouloir battre le fer pendant qu'il est chaud.

Il y a un an presque jour pour jour, lors d'un saut qui a mal tourné, Steve Verner a atterri au sol à une vitesse d'environ 100 kilomètres/heure. Il s'est brisé le cou, des vertèbres cervicales et lombaires, en plus de subir une fracture au crâne, perdant ainsi l'usage de ses quatre membres.

Quelques minutes avant le grand saut, l'atmosphère était encore détendue dans la zone d'atterrissage, à l'Aéroport de Gatineau. Dans l'avion qui l'a mené vers le ciel, chaque geste était réglé au quart de tour et cette fois, Steve Verner a joué le rôle de l'élève et non celui de l'instructeur.

Au grand soulagement de sa famille et de ses amis, l'atterrissage s'est déroulé comme un charme. Pour ses proches, Steve Verner est un exemple de courage et de détermination.

D'après le reportage d'Angie Bonenfant.

PLUS:rc