NOUVELLES

Manifestation contre la déportation des immigrants et réfugiés du Canada

18/05/2013 01:17 EDT | Actualisé 18/07/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Une manifestation contre la déportation des immigrants et réfugiés du Canada s'est tenue à Montréal samedi.

Les manifestants ont réclamé un statut pour tous et revendiqué le droit, pour toute personne, de migrer, de résister au déplacement forcé ou de retourner dans son pays natal si elle le désire.

Rosalind Wong, la porte-parole de ce rassemblement, a déploré que le Canada oblige chaque année des gens à quitter le pays parce qu'ils n'ont pas obtenu leur statut de résident permanent.

Mme Wong a aussi dénoncé une intervention menée par des agents frontaliers jeudi dernier contre une réfugiée mexicaine et sa fille de 18 mois, qui vivaient à Montréal sans statut depuis deux ans. Selon elle, ce genre de situation ne devrait jamais survenir.

Le groupe a également dit épouser les revendications autochtones et, plus particulièrement, le principe de la souveraineté et de l’autodétermination.

Trois revendications ont été présentées par le groupe, soit la fin des déportations qui divisent les familles et arrachent les gens à leurs communautés, la fin des détentions dans les établissement pour immigrants, dont il demande aussi la fermeture, et la fin de la «double peine», qui fait en sorte que les non-citoyens reconnus coupables d'un crime font face à la déportation.

La manifestation s'est amorcée à quatre points de départ distincts et a pris la direction du centre-ville de Montréal.

PLUS:pc