NOUVELLES

Chris Hadfield défend la Station spatiale internationale

18/05/2013 07:42 EDT | Actualisé 18/07/2013 05:12 EDT

Après avoir passé cinq mois dans l'espace, l'astronaute canadien Chris Hadfield doit toujours composer avec les effets de son retour sur Terre.

En entrevue au Réseau de l'information samedi, l'astronaute revenu de l'espace lundi a parlé de ses difficultés à se réadapter à la gravité terrestre. Son corps souffre toujours d'un vieillissement prématuré.

Il a dit par ailleurs être très satisfait de sa mission et a défendu la pertinence de la Station spatiale internationale, critiquée par certaines scientifiques. Il soutient qu'il s'agit d'un lieu où on peut faire des recherches importantes.

« Ce n'est pas une bonne idée de voyager vers la Lune, ou vers Mars, ou plus loin sans avoir fait assez d'expériences. Dans la Station, on peut savoir comment fonctionne une pompe, un système de panneaux solaires, ou juste une toilette. Toutes les choses nécessaires pour vivre loin de la Terre. C'est nécessaire d'avoir un endroit pour les tester », dit-il.

Mais au-delà de la nécessité scientifique de la Station spatiale, Chris Hadfield juge que son rôle peut-être le plus important est celui d'inspirer les jeunes. 

Regardez l'entrevue de Brigitte Bougie avec Chris Hadfield :

PLUS:rc