NOUVELLES

Retour de la LNH à Québec : les propos du maire Labeaume n'ont pas froissé Me Aubut

17/05/2013 02:09 EDT | Actualisé 16/07/2013 05:12 EDT

De passage à Québec vendredi pour remettre des bourses à des athlètes amateurs de la région, le président du Comité olympique canadien (COC), Marcel Aubut, est revenu sur une déclaration faite à la fin du mois d'avril par le maire Labeaume le concernant.

Au moment où les rumeurs du retour d'une équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH) dans la capitale repartaient de plus belle, le maire avait demandé à Marcel Aubut d'être plus discret dans le dossier. Marcel Aubut avait indiqué que les partisans ne devaient plus douter du retour éventuel d'une équipe dans la capitale. Le maire lui avait alors demandé de se taire pour ne pas nuire aux négociations avec la LNH.

La mise en garde du maire de Québec ne semble visiblement pas avoir offensé Marcel Aubut. « Il s'est excusé le lendemain. Il n'y avait vraiment pas de message », a fait savoir Me Aubut. « J'ai dit à ce moment-là exactement ce que j'ai toujours dit depuis deux ans : avec un Colisée qui se bâtit, on peut rêver à absolument n'importe quoi et c'est sûr qu'un jour, ça va arriver. Il s'agit d'être patient, d'être silencieux justement », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Marcel Aubut s'est dit fier et honoré d'avoir récemment été réélu pour un autre mandat de quatre ans en tant que président du COC. S'il dit avoir accompli beaucoup de travail au cours de son premier mandat, Marcel Aubut affirme qu'il y a encore des efforts à déployer pour appuyer les athlètes canadiens.

Le président du COC espère que lorsqu'il quittera les rennes de l'organisme, les athlètes du Canada figureront parmi ceux qui sont les mieux soutenus à travers les pays du G8.

PLUS:rc