NOUVELLES

Le Néerlandais Bert Koenders nommé représentant de l'ONU pour le Mali

17/05/2013 01:16 EDT | Actualisé 17/07/2013 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a nommé vendredi le Néerlandais Bert Koenders représentant spécial de l'ONU pour le Mali, a annoncé le porte-parole adjoint de l'ONU Eduardo del Buey.

M. Koenders, 55 ans, dirigera la Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) dont le Conseil de sécurité de l'ONU a autorisé la création fin avril.

Il était depuis octobre 2011 le représentant de l'ONU et chef de la mission de l'ONU en Côte d'Ivoire (Onuci).

M. Koenders a plus de 25 ans d'expérience dans les affaires internationales, la coopération et le développement. Il a été ministre néerlandais de la Coopération et du Développement de 2007 à 2010 et membre du parlement néerlandais de 1997 à 2007.

"En tant que Néerlandais, c'est un privilège d'avoir été appelé par le secrétaire général", a déclaré M. Koenders. "La mission est avant tout importante pour les Maliens et la région du Sahel, mais il y a également des enjeux à l'échelle mondiale, et il y en a donc aussi donc pour les Néerlandais".

"Ce n'est pas une tâche facile mais elle est indispensable", a commenté le ministre néerlandais des Affaires étrangères Frans Timmermans.

La Minusma est censée prendre en juillet le relais de la force panafricaine (Misma). Sa tâche sera de stabiliser le nord du Mali, où les forces françaises ont pourchassé les groupes armés islamistes, et d'encourager la transition politique à Bamako. Elle comptera 12.600 Casques bleus, qui devraient intégrer les quelque 6.000 hommes de la Misma, envoyés par des pays d'Afrique de l'Ouest et le Tchad.

M. Koenders sera remplacé à son poste en Côte d'Ivoire par l'ancienne ministre nigérienne des Affaires étrangères Aïchatou Mindaoudou Souleymane.

Agée de 54 ans, celle-ci est actuellement numéro deux de la Mission conjointe de l'ONU et de l'Union africaine au Darfour, poste qu'elle occupe depuis juin 2011.

avz/bdx

PLUS:afp