NOUVELLES

Le bateau de croisière Louis-Jolliet devrait reprendre du service samedi

17/05/2013 07:17 EDT | Actualisé 17/07/2013 05:12 EDT

QUÉBEC - Le bateau de croisière Louis-Jolliet qui s'est échoué avec 57 passagers à bord, jeudi après-midi, près de l'île d'Orléans dans la région de Québec, est retourné à quai vendredi sans avoir été remorqué.

À la suite d'inspections qui ont eu lieu vendredi matin, l'entreprise Croisières AML a confirmé vendredi soir, par voie de communiqué, que leur navire est sécuritaire et qu'il devait reprendre du service dès samedi.

Une inspection sous-marine supplémentaire, non-exigée par Transports Canada, a ensuite été effectuée en après-midi.

L'accident de jeudi n'a fait aucun blessé. Les passagers ainsi que la vingtaine de membres d'équipage du Louis-Jolliet ont été évacués à bord d'un navire du groupe Océan pour rejoindre le port de Québec.

Alexandre Morin-Bernard, du groupe AML, a indiqué que la coque du Louis-Jolliet avait accroché le fond de l'eau, pour une raison qui n'est pas précisément connue.

Les inspecteurs et enquêteurs du Bureau de sécurité dans les transports (BST) ont été dépêchés sur place afin de rencontrer les membres de l'équipage. Les hypothèses sont nombreuses et vont du simple bris à une erreur humaine.

Le porte-parole d'AML a précisé qu'au moment de l'échouement, la marée était baissante et qu'il y avait de forts courants qui poussaient vers l'Île d'Orléans. Le bateau s'est incliné et s'est enlisé.

Le secteur de la pointe de l'île demeure par ailleurs un secteur difficile à naviguer a ajouté M. Morin-Bernard, précisant que ce type d'accident n'était jamais survenu jusque-là.

Le Louis-Jolliet avait quitté le quai Chouinard de Québec à 13 h pour se rendre près de l'île d'Orléans et des chutes Montmorency. Il s'est enlisé à la pointe ouest de l'île vers 14 h 50 et a pu revenir au quai un peu après 22h.

PLUS:pc