NOUVELLES

France : promulgation de la loi sur le mariage homosexuel

17/05/2013 03:35 EDT | Actualisé 16/07/2013 05:12 EDT

Après quatre mois de batailles parlementaires, de polémiques et de manifestations parfois violentes, la loi sur le mariage homosexuel et l'adoption d'enfants par un couple de même sexe a été promulguée samedi par le président François Hollande.

La loi est a donc été publiée dans le Journal officiel, et les premières unions devraient avoir lieu en juin.

Cette loi avait été validée vendredi par le Conseil constitutionnel en France.

Le Conseil constitutionnel a jugé que le mariage homosexuel était « un choix du législateur » et « n'était contraire à aucun principe constitutionnel ».

Le président François Hollande a déclaré : « Je veillerai à ce que la loi s'applique sur tout le territoire, dans toute son effectivité, et je n'accepterai pas que l'on puisse perturber ces mariages ». « Le temps du respect de la loi et de la République » est venu, a-t-il insisté.

Cet avertissement du président s'adresse visiblement à certains maires qui ont annoncé qu'ils ne célébreraient pas de mariages homosexuels.

Mais les opposants au mariage entre conjoints de même sexe ne rendent pas les armes. Ils ont d'ores et déjà annoncé un rassemblement pour le 26 mai.

Pour Frigide Barjot, la tête de file des opposants au mariage homosexuel, il s'agit d'une « provocation » et d'un « changement de civilisation ».

Le Conseil constitutionnel a émis une « réserve » afin que dorénavant soit appliquée l'exigence constitutionnelle de « l'intérêt de l'enfant » dans la délivrance de l'agrément par les conseils généraux (assemblées départementales) permettant l'adoption et dans les décisions d'adoption prononcées par les tribunaux.

Le Parlement français avait adopté le 23 avril le mariage civil et l'adoption aux couples homosexuels, faisant de la France le 14e pays à reconnaître le mariage entre personnes du même sexe.

Environ 200 000 Français déclarent être en couple avec une personne de même sexe (soit 0,6 % des couples) et dans un cas sur dix, vivre avec un enfant, selon une récente enquête.

PLUS:rc