NOUVELLES

<em>Le démantèlement&nbsp;</em>de Sébastien Pilote applaudi à Cannes

17/05/2013 10:41 EDT | Actualisé 17/07/2013 05:12 EDT

Le film québécois Le démantèlement, du réalisateur Sébastien Pilote, a été applaudi lors de sa première projection à Cannes vendredi matin dans le cadre de la Semaine de la critique.

« J'ai vu beaucoup d'yeux rouges et de larmes sur les visages. Des gens bouleversés sont venus nous parler », a raconté Sébastien Pilote, juste après la projection. « J'ai l'impression que le film a été bien reçu ».

Le démantèlement, qui met en vedette Gabriel Arcand, Gilles Renaud, Lucie Laurier et Sophie Desmarais raconte l'histoire de Gaby, un éleveur d'agneaux dans la ferme familiale Gagnon et fils. Pour venir en aide à une de ses filles, aux prises avec d'importants problèmes financiers, il met sa ferme en vente et part vivre dans un petit appartement.

« Gabriel porte le film sur ses épaules. Je dis à la blague que toutes les femmes du Québec vont tomber en amour avec ses yeux, son charisme, sa photogénie et son personnage », a dit Sébastien Pilote en entrevue à C'est bien meilleur le matin en parlant de l'acteur Gabriel Arcand.

S'il a avoué trouver difficile de revoir son film pour une énième fois en présence de nombreuses critiques, le réalisateur s'est dit honoré d'avoir été choisi pour présenter son film à Cannes.

Notre journaliste Tanya Lapointe, qui a vu le film ce matin, l'a qualifié de « lumineux » et « poétique ». « J'ai été tout à fait charmée par ce film. C'est un film qui repose sur le personnage de Gabriel Arcand, un personnage extraordinaire », a-t-elle affirmé.

La bande annonce du film :

PLUS:rc