NOUVELLES

Des photos prises en secret par un artiste new-yorkais soulèvent des questions

17/05/2013 12:49 EDT | Actualisé 17/07/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Sur une photo, une femme est à quatre pattes, probablement pour ramasser quelque chose, son postérieur appuyé contre une fenêtre. Sur une autre, on voit un homme vêtu d'un jeans et d'un chandail faire une sieste.

Tous les clichés de l'artiste new-yorkais Arne Svenson ont été croqués en secret, à partir de son appartement situé au deuxième étage. On n'y voit aucun visage; il est impossible d'y identifier les gens.

Mais les résidents de l'immeuble résidentiel vitré situé de l'autre côté de la rue n'avaient aucune idée qu'ils étaient pris en photo. Ils n'ont jamais consenti à devenir — malgré eux — les sujets d'oeuvres artistiques qui sont maintenant exposées et vendues dans une galerie d'art de Manhattan.

La pratique d'Arne Svenson soulève sans contredit des questions le droit à la vie privée, selon l'une de ses «modèles».

«Je n'ai pas l'impression qu'il s'agit d'une violation au sens juridique, mais j'ai l'impression qu'une ligne a été franchie», suggère Michelle Sylvester, résidente de l'immeuble en question, appelé l'édifice Zinc.

«Évidemment, on comprend qu'en habitant un appartement vitré, les gens peuvent nous voir, mais c'est différent si on parle d'une personne munie d'une caméra», poursuit-elle.

L'exposition d'Arne Svenson, intitulée «Les Voisins», s'est ouverte samedi à la galerie Julie Saul de Chelsea. Elle a attiré l'attention, non seulement pour la qualité du travail, mais surtout pour la manière dont l'artiste s'y est pris pour en arriver à ses fins.

Arne Svenson n'a pas répondu aux demandes d'entrevue de l'Associated Press, mais dans un document qui accompagne l'exposition, il explique avoir été inspiré par un ami ornithologue récemment décédé, qui lui a légué son téléobjectif.

«Pour mes sujets, il n'y a pas de question de vie privée: ils se produisent (...) sur une scène de leur propre création», a écrit l'artiste dans les notes accompagnant son exposition.

PLUS:pc