NOUVELLES

Cavendish rafle au sprint la 13e étape du Giro, Nibali reste en tête

17/05/2013 11:57 EDT | Actualisé 17/07/2013 05:12 EDT

CHERASCO, Italie - Mark Cavendish a remporté au sprint la 13e et plus longue étape du Giro d'Italie, vendredi, tandis que le favori Vincenzo Nibali est resté en tête du classement général et a amélioré ses chances de signer sa première victoire dans le Grand Tour de son pays.

Cavendish l'a emporté en six heures, neuf minutes et 55 secondes et ainsi terminé premier au cours d'une deuxième étape de suite, sa quatrième en tout de l'actuel Giro.

Giacomo Nizzolo a terminé deuxième et Luka Mezgec, troisième dans un sprint de masse survenu à la fin du parcours de 254 km de Busseto à Cherasco.

En tout, 86 coureurs ont terminé dans le même temps que Cavendish, dont le Québécois Dominique Rollin, officiellement 18e de l'étape. Le coureur de l'équipe FDJ est 60e au classement général, à 1:24:46.

Nibali, qui a terminé troisième et deuxième à ses précédentes participations au Giro, a maintenu sa priorité de 41 secondes sur Cadel Evans. Les étapes en montagne approchent à grands pas, ce qui devrait favoriser l'Australien.

Le vainqueur du Tour de France Bradley Wiggins et le champion en titre du Giro Ryder Hesjedal ont abandonné la course avant le début de l'étape.

Alors que la pluie avait fait place au soleil, vendredi, un groupe de sept coureurs s'est détaché tôt dans la course et s'est forgé une avance de près de 14 minutes après 87 km.

Le peloton, animé par l'équipe Omega Pharma de Cavendish, a commencé à revenir sur le groupe d'échappés vers le milieu de l'étape et a réduit l'écart à un peu plus d'une minute à la base de la seule montée classifiée, une ascension de catégorie 3.

Lars Bak, Nicola Boem et Pablo Lastras — trois membres du groupe d'échappés initial — ont réussi à se donner une avance de 24 secondes au sommet de la Tre Cuni, et à l'augmenter un peu par la suite, mais ils ont éventuellement été rattrapés.

Lastras a fait partie d'un groupe d'échappés à moins de 12 km de la fin.

Giampaolo Caruso a lancé une attaque avec 5 km à faire mais on l'a rattrapé. Cavendish a amorcé son sprint à 700 mètres de l'arrivée, résistant à Nizzolo et Mezgec en route vers sa 101e victoire en carrière.

PLUS:pc