NOUVELLES

Boeing 787 : problème électrique lors d'un essai au Japon

17/05/2013 08:36 EDT | Actualisé 17/07/2013 05:12 EDT

Un appareil Boeing 787 a connu un problème « mineur » sur un tableau électrique lors d'un vol d'entraînement au début du mois de mai, a annoncé vendredi la compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways (ANA), qui possède le tiers de la flotte mondiale. Cet incident n'était toutefois pas lié à la batterie et ne remet pas en cause la relance de l'exploitation de l'avion, a indiqué le transporteur japonais.

En janvier dernier, tous les appareils Boeing 787 ont été cloués au sol pendant trois mois et demi en raison d'importants problèmes de surchauffe des batteries lithium-ion. À la fin avril, l'autorité américaine de l'aviation (FAA) a levé l'interdiction de vol du Boeing 787 Dreamliner à condition que les batteries principales et auxiliaires ainsi que leurs chargeurs soient remplacés et que des systèmes d'isolation soient installés pour éviter la contagion d'un éventuel court-circuit ou d'une éventuelle surchauffe d'une cellule à tout le système, voire à l'avion.

Selon une porte-parole d'ANA, un tableau électrique avait été bruni, probablement à cause d'une surchauffe provoquée par des vibrations en raison d'un boulon mal serré et qu'il n'y avait aucun lien avec les batteries qui avaient été à l'origine d'une période noire pour l'avionneur à partir de la mi-janvier.

« Le problème a eu lieu sur un seul avion et nous l'avons déjà réparé. Nous pensons que cet incident n'affectera pas la sécurité des vols de 787 », a-t-elle ajouté.

ANA devrait relancer le 1er juin l'exploitation commerciale du Boeing 787.

Il s'agit du premier incident déclaré depuis la levée de l'interdiction de voler par les autorités de régulation américaine, japonaise et européenne.

« En dépit de l'interruption des livraisons ces derniers mois, nous pensons toujours pouvoir livrer tous les 787 prévus à l'origine d'ici à la fin de l'année », a par ailleurs déclaré Randy Tinseth, vice-présidente du marketing de Boeing Commercial Airplanes, sur un blogue de la compagnie.

La semaine dernière, Boeing a indiqué que la production de son appareil 787 était passée de cinq à sept avions par mois, et pense pouvoir atteindre dix par mois d'ici la fin de l'année.

Le constructeur aéronautique affiche présentement des commandes de plus de 800 exemplaires du 787, passées par 58 clients.

PLUS:rc