NOUVELLES

Sombres lendemains

16/05/2013 01:30 EDT | Actualisé 15/07/2013 05:12 EDT

La priorité des Maple Leafs de Toronto d'ici septembre sera de panser les plaies du terrible effondrement qu'ils ont connu contre les Bruins de Boston.

Les Maple Leafs ont accordé trois buts aux Bruins dans les 10 dernières minutes du septième match de la série de premier tour, lundi, avant de s'incliner en prolongation.

L'entraîneur Randy Carlyle était encore sous le choc, jeudi, trois jours après la défaite de 5-4 des siens, affirmant que la défaite faisant toujours mal « comme un coup de massue en plein front ».

Il a ajouté que l'équipe trouverait une façon de s'en remettre, mais qu'elle n'oubliera jamais. Carlyle croit les Leafs auraient dû attaquer davantage afin de protéger leur avance, plutôt que de jouer sur les talons et de laisser venir les Bruins vers eux.

Les Maple Leafs en étaient à leur première participation aux séries en neuf ans, et ils en ont donné pour leur argent aux Bruins, pourtant largement favoris. Mais en perdant de cette façon dans le match ultime, ils ont fait oublier tout ce qu'ils avaient fait de bien.

Le directeur général Dave Nonis a dit que l'équipe ne devait pas ruminer l'effondrement, arguant que si elle rejouait le match 100 fois il ne croit pas que la chose se reproduirait.

Forces amoindries

Les dirigeants des Leafs ont précisé que le joueur de centre Tyler Bozak s'était blessé à l'abdomen vers la fin de la saison régulière et qu'il s'est déchiré un muscle du triceps dans le match numéro cinq de la série.

Bozak a raté les deux derniers matchs de la série. Nonis a souligné qu'il n'y a aucun intouchable au sein du groupe de joueurs, même s'il y a des joueurs qui ne risquent pas de changer d'adresse.

Il a aussi dit qu'il s'attend à ce que James Reimer continue d'être le gardien de confiance de l'équipe.


PLUS:rc