NOUVELLES

Le Singapourien Ng Ser Miang entre dans la course présidentielle du CIO

16/05/2013 12:13 EDT | Actualisé 16/07/2013 05:12 EDT

Le Singapourien Ng Ser Miang a fait sa rentrée dans la lutte à la succession du président du CIO, jeudi, tentant d'être le premier Asiatique à occuper le plus important poste du mouvement olympique.

Ng, âgé de 64 ans, a annoncé sa candidature à La Sorbonne à Paris, symbole de la création du CIO et des Jeux olympiques de l'ère moderne en 1894 par Pierre de Coubertin.

Ng, un vice-président du CIO, est le deuxième candidat confirmé après que l'Allemand Thomas Bach eut annoncé sa candidature à Francfort, la semaine dernière.

On s'attend à ce qu'au moins trois autres membres se lancent dans la course à la sucession de Jacques Rogge, qui tirera sa révérence en septembre après avoir passé 12 ans à la présidence du Comité international olympique.

Un autre Asiatique, C.K. Wu de Taiwan, devrait être un de ceux-là. Wu est le président de la Fédération internationale de boxe amateur.

Richard Carrion de Porto Rico et Sergei Bubka de l'Ukraine devraient être les deux autres. Le Suisse Denis Oswald envisage la possibilité de se présenter.

La date limite de mise en candidature a été établie au 10 juin, trois mois avant l'élection du nouveau président à Buenos Aires, en Argentine.

PLUS:pc