NOUVELLES

Hongrie: Human Rights Watch réclame la surveillance de l'Union européenne

16/05/2013 05:24 EDT | Actualisé 16/07/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - L'organisme Human Rights Watch réclame de l'Union européenne (UE) qu'elle s'assure que les changements que la Hongrie veut apporter à sa Constitution et à certaines de ses lois respectent les normes internationales dans une foule de domaines, allant de l'indépendance judiciaire aux droits des sans-abri.

Dans un rapport dévoilé ce jeudi, l'organisme basé à New York, qui a placé la Hongrie sous surveillance, propose que le pays soit confronté à des échéances pour se plier aux demandes internationales et que des sanctions lui soient rapidement imposées s'il ne le fait pas.

Plusieurs observateurs affirment que le gouvernement du premier ministre hongrois Viktor Orban veut profiter de sa majorité des deux tiers à l'Assemblée législative, à Budapest, pour faire adopter des modifications législatives et constitutionnelles qui pourraient ébranler la démocratie.

En février dernier, Human Rights Watch a critiqué le rétrécissement de l'espace de liberté accordé à la presse en Hongrie et, là aussi, a exigé une intervention de l'Union européenne.

Human Rights Watch a fait part d'un manque d'indépendance du Conseil des médias, le principal organisme de contrôle des médias, l'annulation de la licence d'une importante station de radio indépendante, l'autocensure pratiquée par les organes de presse indépendants ainsi que les ingérences politiques courantes dans la télévision publique.

PLUS:pc