NOUVELLES

Cambodge: le toit d'une usine de chaussures s'effondre partiellement, 2 morts

16/05/2013 08:56 EDT | Actualisé 16/07/2013 05:12 EDT

PHNOM PENH, Cambodia - Le plafond d'une usine du Cambodge qui fabrique des chaussures de la marque Asics s'est effondré tôt jeudi, tuant deux personnes et en blessant sept autres.

L'incident, survenu trois semaines après que l'effondrement d'une usine de vêtements au Bangladesh eut fait 1127 morts, a à nouveau souligné les piètres conditions de sécurité dans l'industrie globale du vêtement.

Environ 50 travailleurs se trouvaient dans l'usine au sud de la capitale Phnom Penh lorsque le plafond s'est affaissé, a indiqué le policier Khem Pannara. Il a expliqué que de l'équipement lourd en fer entreposé sur l'étage au-dessus semblait avoir causé l'effondrement.

Deux corps ont été tirés des décombres et sept personnes ont été blessées, a-t-il dit. Des secouristes ont trié les débris pendant plusieurs heures et ils ont affirmé, après avoir nettoyé le site, que personne d'autre n'était pris à l'intérieur.

Une travailleuse de l'usine, Kong Thary, âgée de 25 ans, a raconté en larmes, par téléphone depuis la clinique où elle était soignée, qu'elle et ses collègues travaillaient normalement lorsque plusieurs morceaux de briques et de fer se sont mis à soudainement tomber sur eux.

Une enquête préliminaire a permis de déterminer que le plafond était mal construit et qu'il n'était pas fabriqué avec les matériaux nécessaires pour supporter de lourdes charges, a expliqué Ou Sam Oun, le gouverneur de la province Kampong Speu, où est située l'usine.

Le chef d'un syndicat qui représente les travailleurs d'usine, Chea Muny, a identifié l'usine comme étant une entreprise taiwanaise Wing Star qui produit des chaussures pour Asics, une marque de sport japonaise. Il a affirmé que les chaussures qui y étaient fabriquées étaient envoyées aux États-Unis et en Europe.

Une porte-parole de la compagnie Asics à Tokyo a confirmé que l'usine avait un contrat pour fabriquer des chaussures Asics. Elle a déclaré que la compagnie tentait de comprendre ce qui s'était passé et a offert ses condoléances.

L'industrie du vêtement est la plus grande source de revenus d'exportations pour le Cambodge et elle emploie environ 500 000 personnes dans 500 usines de chaussures et de vêtements.

Le mois dernier, l'Organisation internationale du travail, un organisme des Nations Unies, a averti dans un rapport des piètres conditions de sécurité des travailleurs de l'industrie du vêtement au Cambodge.

PLUS:pc